La police du district Chaoyang, le plus huppé de Beijing, vient de lancer une nouvelle application permettant aux habitants de signaler toutes sortes d’incidents dont ils seraient témoins.

Surnommée par plaisanterie, « la cinquième agence de renseignement au monde », après la CIA américaine, le KGB de l’ère soviétique, le Mossad israélien et le MI6 britannique, ont indiqué les médias.

Appelée « Chaoyangqunzhong HD », cette application est disponible gratuitement sur Apple store. Elle encourage les citoyens à transmettre anonymement à la police des informations, photos et vidéos sur toutes sortes d’infractions aux lois et à l’ordre.

D’après Le Quotidien du peuple, le nom de Chaoyangqunzhong, désignent littéralement les habitants du district de Chaoyang à Beijing. Il s’agit d’un « nom de code bien connu pour désigner les citoyens soucieux des lois, ou volontaires à la sécurité publique ». Ces derniers surveillent les événements ou individus suspects dans leur communauté et travaillent « en étroite collaboration avec la police locale pour combattre la criminalité ».

Annoncée le 14 février sur le compte Weibo officiel de la sous-préfecture du district de Chaoyang, cette application vise à « renforcer les relations entre la police et la population« , a indiqué le Beijing Chenbao. Elle met 5 rubriques à disposition : affaires graves, recherche de personnes disparues, objets trouvés, personnes suspectes et accidents de la route.

« Les utilisateurs peuvent déposer leurs dénonciations en postant textes, photos ou même vidéos« , précise le site du magazine économique, CaiXin, cité par Courrier International.