Sélectionner une page

Police et Justice,SOCIETE

Arrestation pour chasse illégale à l’arme à feu dans la montagne

De notre stagiaire Mathilda Golaz – Le 13 février dernier, le Département de Sécurité Publique du district de Litang, dans la province du Sichuan, a diffusé l’annonce du Bureau de la sécurité publique forestière de l’arrestation d’une personne pour chasse au fusil dans les montagnes et possession d’armes à feu et de munitions.

Le 10 février, un homme suspect s’est approché à pieds du point de contrôle et de prévention des épidémies de Jiawa, dans le comté de Litang. Le personnel sur place a immédiatement procédé à un interrogatoire et une fouille de l’homme.

Au cours de sa fouille, 48 balles de fusil ont été trouvées dans son sac à dos. Le personnel a rapidement informé le centre d’information local du Bureau de la sécurité publique.

Après avoir reçu l’appel, la police s’est rapidement rendue au point de contrôle où l’homme a été interpellé et a été ramené au Bureau de la sécurité publique pour une enquête plus approfondie.

Lors de l’interrogatoire, Wei Mou, originaire du comté de Jiulong, a avoué avoir en sa possession 48 balles de petit calibre. La police l’a immédiatement soupçonné de posséder davantage de balles et d’armes à feu et a décidé de poursuivre l’interrogatoire.

Le suspect a finalement avoué avoir acheté un fusil et des balles de petit calibre dans le comté de Jiulong en 2016, puis avoir amené des fusils et des munitions dans les montagnes profondes du comté de Litang afin de chasser des animaux sauvages. Par peur d’être arrêté, il a caché son arme sous une petite arche au bord d’un chemin.

Suite à ces aveux, la police lui a immédiatement demandé de les conduire à l’endroit où se trouvait l’arme. Après identification par Wei Mou, la police a pu retrouver l’arme dans une cache sur la route du canton de Shangmulatong.

Selon les dispositions du droit pénal de la République populaire de Chine, le suspect Wei Mou est soupçonné de possession d’armes à feu et de munitions.

À l’heure actuelle, le suspect a été arrêté par la police pour infraction criminelle et l’affaire fait l’objet d’une enquête plus approfondie. Le Bureau de la sécurité publique du comté de Litang a déclaré qu’il sévirait contre la chasse illégale d’animaux sauvages.

Le 11 février, le Bureau provincial de surveillance des marchés du Sichuan a collaboré avec 12 organismes, dont le Bureau provincial de la sécurité publique, le Département provincial de l’environnement et de l’écologie, les douanes de Chengdu et le Bureau provincial des forêts et des pâturages. Cette collaboration a permis d’effectuer un contrôle rigoureux des marchés, des supermarchés, des restaurants, des plateformes de commerce électronique et autres lieux clefs.

Le Bureau de surveillance des marchés rappelle que toute introduction d’animal sauvage sur le marché ainsi que toute forme d’activité liée au commerce d’espèces sauvages est considéré comme illégale et sera puni conformément à la loi.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :