Le gouvernement a annoncé le 26 mars dans la soirée la suspension temporaire d’entrée sur le territoire chinois des ressortissants étrangers titulaires d’un visa ou d’un permis de résidence valide.

Travel USA visa in passport close-up. American multi entrance visa in passport.

Compte tenu de la propagation rapide du COVID-19 à travers le monde, le gouvernement a décidé de suspendre temporairement l’entrée en Chine des ressortissants étrangers munis d’un visa ou d’un permis de résidence valide au moment de cette annonce, à compter du 28 mars 2020 à minuit.

Selon un communiqué publié conjointement par le ministère des Affaires étrangères et l’Administration nationale de l’immigration, l’entrée des étrangers munis de Cartes de voyage d’affaires de l’APEC sera également suspendue.

Cette mesure de suspension concerne :

  • les visas portuaires,
  • le transit de 24, 72 ou 144 heures sans visa,
  • les visites de 30 jours sans visa à Hainan,
  • les visites de 15 jours sans visa pour les groupes de touristes étrangers qui effectuent des croisières et entrent dans le pays via le port de Shanghai,
  • les visites de 144 heures sans visa pour les groupes de touristes étrangers en provenance de Hong Kong et de Macao,
  • les visites de 15 jours sans visa pour les groupes de touristes étrangers des pays de l’ASEAN au Guangxi

Cependant, les détenteurs de visas diplomatiques, de services, de courtoisie ou de visa C ne seront pas affectés.

Les étrangers à destination de la Chine pour les activités économiques, commerciales, scientifiques ou technologiques nécessaires, ou en cas d’urgence humanitaire peuvent demander un visa dans les ambassades ou consulats chinois, indique le communiqué.

Les autorités indiquent que l’entrée des étrangers titulaires de visas délivrés après cette annonce ne sera pas affectée. « La suspension est une mesure temporaire que la Chine est obligée de prendre au regard de la situation épidémiologique et des pratiques des autres pays », selon le communiqué.

« La Chine maintiendra un contact étroit avec toutes les parties et traitera de manière appropriée les échanges de personnels avec le reste du monde dans le cadre des circonstances particulières. » Les mesures susmentionnées seront modifiées à mesure de l’évolution de la situation, et les annonces seront effectuées en conséquence, a assuré le gouvernement.