vendredi, février 2

Beijing accueille sa première Foire internationale du livre jeunesse

La Foire internationale du livre de Pékin, ou Beijing International Book Fair (BIBF), a annoncé la création d’une Foire similaire, dédiée à la littérature pour la jeunesse, du 22 au 26 août prochain.

Cet évènement aura lieu durant la 25ème Foire internationale du livre de Pékin, dans un espace de plus de 14 000 mètres carrés, avec des exposants venant  de Chine, du Japon, de Corée du Sud et de France.

Face à un secteur asiatique de la littérature jeunesse en plein essor, la Foire internationale du livre jeunesse de Beijing en constitue une nouvelle preuve. Face au succès de la section jeunesse de la Foire du livre et des ventes de droits dans cette catégorie, l’organisation de la BIBF a décidé de créer un événement particulier, lors des mêmes dates que la foire générale, pour le secteur jeunesse.

Animation, bande dessinée, vente de droits, éducation et édition numérique seront représentées dans cet espace. En 2017, 200 exposants liés au secteur de la littérature jeunesse se sont retrouvés à la BIBF, et les organisateurs espèrent en convaincre autant avec cette foire spéciale.

«Il y a trois ans, nous avons créé un hall pour la jeunesse au BIBF, ce qui s’est avéré très fructueux. Au cours de la même période, les ventes de droits, les licences et l’édition crossmédia se sont développées rapidement, en particulier dans le secteur de la littérature jeunesse», a expliqué Liying Lin, directrice de la Foire de la capitale chinoise.

Raison pour laquelle, «nous avons donc décidé de créer une exposition professionnelle pour capitaliser sur ces développements. La Foire internationale du livre pour la jeunesse de Pékin est une foire réservée aux professionnels, la seule de ce genre, qui fournira à l’industrie les opportunités pour tirer parti des tendances actuelles du marché».

La Foire chinoise de la jeunesse n’est pas encore en mesure de concurrencer la Foire du livre de Bologne, en Italie, qui reste la référence internationale pour le livre jeunesse, et la Foire du Livre de Shanghai, qui offre des opportunités pour les éditeurs francophones désireux de vendre des droits de traduction de titres jeunesse.

Cependant, depuis plusieurs années, Beijing est devenu une destination de choix pour les éditeurs jeunesse. En 2017, les spécialistes s’alarmaient d’une restriction des importations de livres jeunesse d’Occident en Chine, mais cela s’explique par la montée en puissance d’un marché de la jeunesse local.

D’après la société chinoise d’étude de marchés OpenBook, les ventes de livres jeunesse ont augmenté de 21,2% entre 2016 et 2017, représentant 24,6% des ventes totales de livres en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *