vendredi, juin 21

Beijing renfloue sa réserve de bons du Trésor américain

La Chine continue sa lancée en accumulant des bons du Trésor américain pour le 6ème mois consécutif en juillet, restant ainsi le 1er détenteur mondial d’obligations américaines.

Ainsi, Beijing a acheté en juin 1.’147 milliards de dollars de bons, le montant le plus important enregistré depuis septembre dernier (1’157 milliards USD). Tandis qu’en juillet, les réserves de change de la Chine ont inscrit leur plus haut niveau depuis neuf mois à 3’081 milliards de dollars (2’742 mds €).

Dépassé par le Japon depuis octobre 2016, la Chine est revenue premier détenteur mondial d’obligations américaines, en juin. Avec l’appréciation du yuan et les bonnes performances économiques domestiques de la Chine, les réserves de change chinoises ont augmenté pour le 7ème mois consécutif en août.

Selon le rapport du Trésor américain, Beijing a profité du fait que ses réserves de change étaient moins sollicitées qu‘auparavant par la défense du cours de sa monnaie, le yuan.

En 2016, la Chine a puisé près de 320 milliards de dollars (273 milliards d‘euros au cours actuel) dans ses réserves pour ralentir la dépréciation de sa monnaie face au dollar américain.

Mais depuis le début de cette année, le resserrement du contrôle des capitaux et la baisse du dollar lui ont permis de reconstituer en partie ses réserves de change. Kevin Lai, chef économiste pour l‘Asie hors Japon chez Daiwa Capital Markets à Hong Kong, a expliqué à l’agence Reuters, que les autorités chinoises « ont peut-être réorganisé quelque peu leur portefeuille et vendu quelques avoirs. Peut-être pensent-ils que le dollar est désormais attractif, donc ils ont augmenté ces avoirs (en bons du Trésor)« .

La hausse globale des réserves de change s‘explique avant tout par la baisse du dollar, qui s‘est traduite par une augmentation de la valorisation en dollars des avoirs libellés dans d‘autres devises.

Le Japon, lui, détenait en juin 1’091 milliards de dollars d‘emprunts américains, soit la  baisse plus importante depuis novembre ramenant les avoirs de Tokyo à leur plus bas niveau depuis décembre. L‘Irlande se classe au troisième rang mondial des détenteurs de bons du Trésor avec 302,5 milliards de dollars en juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *