Le président chinois Xi Jinping se rendra aux Philippines, les 20 et 21 novembre, à l’invitation du président Rodrigo Duterte, qui souhaite franchir un nouveau palier dans ses échanges avec la Chine.

« Les relations actuelles entre Beijing et Manille ont atteint leur apogée, à la manière d’une fleur épanouie », a indiqué Rodrigo Duterte. Pour ce dernier, les relations sino-philippines « sont sur la voie rapide et s’orientent vers un développement plus fort grâce aux efforts des deux camps ».

Selon les statistiques, le volume commercial entre les deux pays en 2017 a dépassé 50 milliards de dollars (43 mds€). La Chine est devenue le plus grand partenaire commercial des Philippines, la première source d’importations et le 4ème marché d’exportation. L’an dernier, les nouveaux investissements chinois dans ce pays ont atteint 53,84 millions de dollars (46,3 M€), soit une hausse annuelle de 67%.

Le président philippin s’est félicité de la hausse des échanges au cours de ces deux dernières années, notamment les mécanismes de dialogue et de consultation dans des domaines tels que les affaires étrangères, la défense, l’énergie, l’économie et le commerce, l’agriculture, la pêche, la science et les technologies.

La Chine « nous encourage à en faire toujours plus », a assuré Rogrigo Duterte, ajoutant que le renouvellement des liens avait abouti à la levée des restrictions commerciales.

De son côté, le président chinois Xi Jinping a indiqué dans une tribune intitulée « Donner ensemble un nouvel avenir aux relations sino-philippines »avoir « de grandes attentes » au moment de fouler « cette terre magnifique, un pays en croissance constante qui abrite une population sincère et amicale ».

« J’effectue cette visite principalement pour avoir des discussions approfondies avec le président Duterte sur les façons de rehausser notre coopération globale dans une conjoncture nouvelle et d’élaborer un plan pour faire progresser davantage nos relations vers un niveau plus élevé », a expliqué Xi Jinping.