Sélectionner une page

Asie/Pacifique,MONDE

La Chine reliée à la Russie par des ponts

Après 28 ans de négociations entre la Chine et la Russie, la construction d’un pont routier reliant les deux pays à travers le fleuve Heilongjiang, a commencé cette semaine.

Il s’agit du premier pont entre les deux pays, long de 1 283 mètres, reliant la ville chinoise de Heihe à la ville russe de Blagovechtchensk. Estimé à 2,5 milliards de yuans (environ 328 millions d’euros), le pont entrera en service en octobre 2019.

Les deux pays souhaitent dynamiser le commerce bilatérale et accroître « les investissements chinois dans les infrastructures, l’énergie, les ressources naturelles en Russie », selon Li Jianmin, chercheur en Europe orientale et Asie centrale de l’Académie chinoise des Sciences sociales.

« Le pont est une liaison importante, et fait partie du couloir économique Chine-Mongolie-Russie. Il renforcera la coopération entre les deux régions », a indiqué Qin Enting, chef du Comité du Parti communiste chinois pour la ville de Heihe.

Interrogé par l’agence de presse, Xinhua, Song Kui, président de l’Institut contemporain d’études économiques régionales Chine-Russie dans le Heilongjiang, a expliqué que « le pont bénéficiera au développement de l’Extrême-Orient russe et à la dynamisation de l’ancienne base industrielle des provinces du nord-est ».

L’objectif est d’atteindre 1,5 million de passagers entre les deux villes, chaque année d’ici 2020, soit le double du chiffre actuel. De plus, le volume de fret devrait atteindre 3 millions de tonnes en 2020, soit dix fois plus qu’aujourd’hui., grâce à ce pont.

En avril 2015, un pont ferroviaire est en construction entre les deux pays. Traversant le fleuve Heilongjiang, il devrait être achevé fin 2016. Le pont ferroviaire Tongjiang-Nizhneleninskoye, d’une longueur de 2 215 mètres, reliera la ville chinoise de Tongjiang, dans le Heilongjiang, à la ville russe de Nizhneleninskoye, dans l’oblast autonome juif de Russie.

Avec un volume de fret annuel de près de 21 millions de tonnes métriques, le pont va optimiser le développement bilatéral du commerce, du transport et du tourisme. D’autant plus que le volume des échanges commerciaux des deux pays a chuté de 29,3% en glissement annuel au cours des onze premiers mois de l’année 2015, pour atteindre 61,3 milliards de dollars.

Avec ces nouvelles infrastructures, les deux pays comptent augmenter le volume des échanges commerciaux. D’autant plus que « la base de la coopération économique et commerciale entre la Chine et la Russie est solide. Les deux pays feront des efforts pour stimuler le commerce bilatéral en baisse », a souligné Shen Danyang, porte-parole du ministère chinois du commerce, en janvier 2016.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :