Le gouvernement a dévoilé ce 16 mars une série d’indicateurs moroses pour les mois de janvier et février, sur fond de pandémie de Covid-19.

La dernière donnée publiée concerne la production industrielle qui s’est contractée pour la première fois en trois décennies, alors que les ventes de détail se sont effondrées.

La production industrielle a connu un repli de 13,5% sur un an, contre +6,9% en décembre. Les ventes de détail, reflet de la consommation, ont pour leur part chuté de 20,5% par rapport aux deux premiers mois de 2019, a annoncé le Bureau national des statistiques.

«L’épidémie de nouveau coronavirus a entaché l’activité économique sur les deux premiers mois de l’année», a expliqué le Bureau d’État des Statistiques, ajoutant que «d’une manière générale, les conséquences sur le court terme sont (…) gérables».

Ces résultats restent inquiétant, car les prévisionnistes interrogés par l’agence financière Bloomberg, prévoyaient une contraction de seulement 3% de la production industrielle et de 4% des ventes de détail.

La publication de ces indicateurs intervient au moment où le gouvernement est en lutte contre le nouveau coronavirus, qui a paralysé l’économie chinoise en février 2020, suite à des mesures drastiques, vidant à endiguer la contagion.

Pour soutenir l’économie, la Banque Populaire de Chine a annoncé la baisse le 16 mars du ratio de réserve obligatoire des banques dans une proportion d’un demi-point à un point de pourcentage.

L’objectif est de libérer 550 milliards de yuans (70,6 milliards d’euros). La banque centrale incite ainsi les banques commerciales à prêter davantage aux entreprises pour soutenir l’économie réelle.