China Daily a publié en septembre sa série vidéo « My China Album – 50th Anniversary of Giant Panda in America », un projet coproduit par China Daily et l’ambassade de Chine aux États-Unis pour célébrer le jubilé de l’arrivée des pandas aux États-Unis.

En 1972, Pékin a envoyé le premier couple de pandas géants, Ling Ling et Xing Xing, aux États-Unis quelques semaines seulement après la visite historique du président américain Richard Nixon en Chine.

Le 20 avril de cette année-là, le duo a fait ses débuts au Smithsonian National Zoo de Washington DC et est depuis devenu une superstar qui a gagné des millions d’adeptes.

Lire aussi : Panda chinois, un cadeau en voie de disparition

Actuellement, le zoo national et deux autres zoos aux États-Unis accueillent des pandas : le zoo d’Atlanta en Géorgie et le zoo de Memphis au Tennessee. En 2019, les pandas du zoo de San Diego en Californie ont été renvoyés en Chine après l’expiration d’un bail.

Les journalistes du China Daily ont visité les zoos américains avec des pandas, ont interviewé le personnel du programme des pandas, mené des recherches sur le terrain et parlé aux clients de longue date des zoos, selon le communiqué de China Daily America.

La vidéo capture les nombreux moments joyeux que les pandas ont apportés en Amérique et détaille la confiance mutuelle et le travail d’équipe des scientifiques animaliers, des chercheurs, des gardiens de zoo et des défenseurs de l’environnement des deux pays, selon le China Daily America.

L’état d’esprit de coopération et de collaboration a transcendé les frontières nationales et les différences culturelles et idéologiques pour produire littéralement des miracles. En juillet 2021, la Chine a annoncé qu’il y avait maintenant 1 800 pandas géants vivant à l’état sauvage et a confirmé que les ours ne sont plus considérés comme une espèce en voie de disparition.

« D’année en année, les pandas géants sont devenus une icône d’appréciation mutuelle et d’amitié entre les deux peuples », a déclaré l’ambassadeur de Chine aux États-Unis, Qin Gang, lors d’une soirée « Pandaversary Night » en août pour célébrer le 50e anniversaire de l’arrivée des pandas en Amérique. « La Chine et les États-Unis peuvent travailler ensemble, non seulement dans le domaine de la conservation des pandas, mais nous pouvons faire plus dans d’autres domaines au profit de nos deux peuples et des peuples du monde ».