Des astronautes chinois vivront le «palais céleste»

par | Mai 31, 2021 | Espace, SCI/TECH

Trois astronautes chinois devraient résider en permanence dans le «palais céleste», Tiangong, qui sera alors la deuxième station à tourner autour de la Terre, avec la Station spatiale internationale.

Les astronautes chinois de la prochaine mission Shenzhou XII effectueront des sorties dans l’espace à l’extérieur du module central Tianhe de la station spatiale chinoise Tiangong, a annoncé un responsable du programme spatial habité de la Chine.

Yang Liwei, premier astronaute chinois dans l’espace et aujourd’hui planificateur en chef adjoint du programme spatial habité du pays, a déclaré à la Télévision centrale chinoise (CCTV) à Wenchang, dans la province de Hainan (sud), qu’au cours de leur voyage de trois mois avec Tianhe, deux des trois membres de l’équipage d’astronautes chinois sortiront du module principal pour examiner, entretenir ou réparer les équipements.

Les astronautes chinois partiront en juin à bord de l’engin spatial Shenzhou XII à partir du Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine, dans le but de s’arrimer au module Tianhe actuellement inoccupé.

D’ailleurs, dans la nuit du 29 et 30 mai, une fusée Longue Marche 7 a lancé le cargo Tianzhou, chargé d’éléments de structure, qui s’est arrimé au premier module de la future Station spatiale chinoise (CSS).

Selon l’agence spatiale chinoise, il faudra «une dizaine de lancements» pour achever l’assemblage en orbite, à quelque 400 km de la Terre, de Tiangong. CSS devrait entrer en service fin 2022, assurant à la Chine une présence humaine permanente dans l’espace.

Durant quinze ans, le CSS réalisera des expériences scientifiques en microgravité, développera des technologies spatiales et préparera les taïkonautes aux vols de longue durée.

Les trois astronautes chinois résideront en permanence dans le «palais céleste», qui sera alors la deuxième station à tourner autour de la Terre, avec la Station spatiale internationale. Celle-ci pourrait cesser son activité vers 2028 ou se transformer en hôtel afin d’accueillir des «touristes orbitaux».

Tianhe, le plus gros et le plus lourd engin spatial fabriqué par la Chine, a été placé sur une orbite terrestre basse le 29 avril 2021 par une fusée de transport lourd Longue Marche 5B, qui a décollé du Centre de lancement spatial de Wenchang.

Les membres d’équipage des astronautes chinois de Shenzhou XII et des trois prochains vols spatiaux habités – Shenzhou XIII, XIV et XV – ont été sélectionnés parmi ceux des premier et deuxième groupes d’astronautes chinois, a déclaré Yang Liwei.

L’astronaute chinois a ajouté que l’équipage de Shenzhou XII était entièrement masculin, mais qu’il y aura une femme dans chacune des trois missions suivantes.

Shenzhou XIII devrait s’envoler pour Tianhe en octobre, transportant trois astronautes pour une mission de six mois à l’intérieur du module central. Shenzhou XIV et XV devraient être lancés en 2022, chaque équipage restant dans l’espace également pendant six mois.

Tous les astronautes chinois des quatre prochains vols spatiaux sont en train de suivre un entraînement intensif, a indiqué Yang Liwei.

Ce dernier a ajouté que des sorties dans l’espace se produiraient régulièrement, car les astronautes chinois devront assembler la station Tiangong et examiner et entretenir cet engin colossal.

Actuellement, seuls les astronautes chinois de la mission Shenzhou VII, lancée en septembre 2008, ont effectué des sorties dans l’espace.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :