La Chine et les Etats-Unis devraient faire des compromis dans les négociations commerciales, a déclaré ce 24 juin le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouwen, à la veille d’une réunion très attendue entre les présidents chinois et américain lors du sommet du G20 au Japon.

Les négociations doivent aboutir à un accord de coopération à grande échelle. Mais elles ont échoué en mai 2019 après que des responsables américains ont accusé la Chine de ne pas respecter les engagements pris antérieurement.

Wang Shouwen, qui fait également partie de l’équipe de négociation commerciale avec les États-Unis, a déclaré que les pourparlers entre les équipes commerciales des deux pays étaient en cours, sans toutefois donner de détails.

Les principes de la Chine sont clairs : respect mutuel, égalité et bénéfice mutuel et se rencontrent à mi-chemin, a assuré ce dernier lors d’une conférence de presse sur le G20. «Le respect mutuel signifie que chaque partie doit respecter la souveraineté de l’autre», a déclaré le représentant chinois.

«L’égalité et les avantages mutuels signifient que les consultations doivent se dérouler sur un pied d’égalité, l’accord à conclure doit être bénéfique pour les deux parties», a-t-il déclaré.

« Se rencontrer à mi-chemin signifie que les deux parties doivent faire des compromis et faire des concessions, et pas seulement une partie », a assuré ce dernier, qui a refusé de répondre à une question sur les compromis spécifiques que Xi Jinping pourrait proposer pour gagner un accord commercial avec Donald Trump.

En pleine guerre commerciale, depuis 2018, les deux pays se sont mutuuellement imposés des droits de douane de plus en plus sévères sur leurs importations. La Chine a juré de ne pas céder sur des questions de principe ni sous la pression des États-Unis.

De son côté, Donald Trump a menacé de mettre des droits de douane sur 325 milliards de dollars (288 mds €) de marchandises, soit la quasi-totalité des importations chinoises restantes aux États-Unis, y compris des produits de consommation tels que les téléphones portables, les ordinateurs et les vêtements.

Les équipes chinoise et américaine se préparent en vue de la réunion de Xi-Trump. D’ailleurs, Wang Shouwen a déclaré que Xi Jinping, lorsqu’il avait téléphoné à Donald Trump la semaine dernière.

« Nous espérons que les États-Unis pourront supprimer certaines mesures unilatérales prises de manière inappropriée à l’encontre de sociétés chinoises, dans l’esprit du libre-échange et de l’Organisation mondiale du commerce« , a souligné le vice-ministre chinois du Commerce.