Le ministre Wang Yi rencontre son homologue malgache

par | Juin 24, 2019 | Afrique, Chine - Afrique, MONDE

Le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, s’est entretenu avec les ministres des Affaires étrangères de huit pays africains, dont celui de Madagascar.

Les ministres africains sont venus en Chine pour participer à la réunion des coordinateurs de l’application des résultats du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA).

Parmi les ministres des affaires étrangères, comportaient ceux de la Sierra Leone, Nabeela Tunis ; du Gabon, Alain Claude Bilie ; du Cameroun, Lejeune Mbella Mbella ; de Sao Tomé et Principe, Elsa Teixeira Pinto ; de la Somalie, Ahmed Isse Awad ; de Madagascar, Niaina Andriantsitohaina ; de la République populaire du Congo, Jean-Claude Gakosso et le ministre sénégalais, Amadou Ba.

La réunion des coordinateurs se tiendra les 24 et 25 juin à Beijing, attirant plus de 80 responsables africains de niveau ministériel. En marge de la réunion, plus de 40 activités bilatérales et multilatérales sont organisées pour appliquer les résultats du Sommet de Beijing du FOCAC de 2018. L’objectif des participants est de mettre en synergie les efforts, de consolider le consensus et d’apporter plus de bénéfices aux peuples concernés.

Lors de sa rencontre avec le ministre de Madagascar, Niaina Andriantsitohaina, Wang Yi a fait part de « l’espoir de promouvoir l’alignement de l’initiative La Ceinture et la Route et les résultats du sommet de Beijing du FOCAC avec la stratégie de développement malgache ».

Ce dernier a également indiqué que « la Chine était prête à renforcer la coopération dans les affaires multilatérales ». Cette rencontre s’est clôturée par la signature de deux accords de coopération économique et technique. Les deux documents visent à renforcer les relations bilatérales.

Toutefois, la veille, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a assuré que que « cette rencontre permettra d’approfondir l’amitié et la confiance mutuelle entre la Chine et l’Afrique, d’orienter le développement durable et de haute qualité de la coopération sino-africaine, de montrer à la communauté internationale la grande volonté et la ferme détermination de la Chine et des pays africains à renforcer leur solidarité et leur coopération, de s’attaque au multilatéralisme et d’oeuvrer à la construction d’une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide ».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :