Sélectionner une page

2019-nCoV,Europe,MONDE

Des «imperfections» dans les mesures prises par Pékin

L’ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, a déclaré qu’au début de l’épidémie de coronavirus en décembre 2019, « la Chine n’avait pas réalisé toute la gravité de la situation », sur la chaîne BFM TV.

Ce dernier a considéré que «les mesures n’étaient pas assez efficaces». Tandis que la maladie pourrait avoir connu son pic récemment, Beijing reste «prudent» afin de «consolider la situation actuelle».

Commentant la situation épidémique en Chine suscitée par la propagation du COVID-19, Lu Shaye a avoué que les gouvernements locaux n’étaient pas préparés pour faire face à ce nouveau virus.

Il a aussi souligné que l’épidémie avait révélé «des imperfections dans le système national [chinois, ndlr] de gestion d’urgence».

«Au début de l’épidémie, des gouvernements locaux n’ont pas pris conscience totale de la gravité de cette épidémie, leur réaction n’était pas assez rapide, les mesures n’étaient pas assez efficaces», a ajouté ce dernier.

Selon lui, il n’est pas certain que le pic de l’épidémie soit passé, car les autorités chinoises n’ont pas encore officiellement fait état d’un cap franchi.

Cependant, le nombre de nouveaux cas d’infection diminue et «la situation s’améliore», a souligné Lu Shaye.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :