Les deux mineurs figurant parmi les 12 militants hongkongais, arrêtés en mer en tentant de fuir à Taïwan, le 26 août, et qui sont depuis détenus en Chine, seront remis ce 30 décembre aux autorités de Hong Kong.

Suivez l’actualité à Hong Kong (cliquez sur l’image)

La police de Hong Kong, les deux mineurs, âgés de 16 et 17 ans, devraient être remis par les autorités de Shenzhen à la police hongkongaise à la frontière. De son côté, l’organisation «Save HK12» créée pour soutenir les 12 fugitifs en détention a déclaré n’avoir aucune information concernant ce transfert.

Les 12 ont été arrêté par les gardes-côtes de Chine continentale à 70 km du territoire semi-autonome le 23 août, avant d’être remis à la police de Shenzhen, métropole située aux portes de Hong Kong. Ils tentaient de se rendre à Taïwan, devenu le refuge des militants pro-démocratie de Hong Kong.

Les dix adultes ont comparu le 28 décembre devant le tribunal populaire du district de Yantian lors d’un procès fermé à la presse étrangère ou aux diplomates en poste en Chine. Les cas des deux mineurs ont été examinés à huis clos.

Lire aussiLe procès des «12 de Hong Kong» s’ouvre, Washington veut leur libération

Ils ont été condamné à des peines de 7 mois à 3 ans de prison pour «passage illégal de frontière». Les deux organisateurs du voyage avorté, ont été condamné à 3 ans de prison et les huit autres à 7 mois d’emprisonnement, a annoncé le tribunal de Shenzhen (sud de la Chine) où ils étaient jugés cette semaine.