Le président américain Donald Trump a déclaré qu’il n’aimait pas l’offre d’Oracle pour une alliance avec TikTok, qui appartient à la société de technologie chinoise ByteDance.

Les commentaires du président américaine Donald Trump sont intervenus après que le CFIUS, examinant l’accord, aurait constaté que sa structure ne résolvait pas les problèmes de sécurité nationale. Donald Trump a dit ne pas être au courant de cette décision, a révélé le South China Morning Post.

Selon l’agence Bloomberg, le Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS) a conclu que permettre à Oracle de devenir le «partenaire technologique de confiance» de TikTok ne suffisait pas pour aborder l’accès de la populaire application de partage de vidéos aux données de ses près de 100 millions d’utilisateurs américains.

Le sénateur Marco Rubio et cinq de ses confrères républicains ont déjà insisté auprès de l’administration pour un rejet de l’accord tant que des liens subsisteraient avec le propriétaire chinois et à l’influence qu’elle donnerait à la Chine sur l’entreprise. Le secrétaire d’État Mike Pompeo, le secrétaire à la Justice William Barr et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin partagent cette opinion.

Lors de la conférence de presse le 17 septembre, Donald Trump a déclaré qu’il n’avait pas été informé de la conclusion du CFIUS. « Nous examinons cela du point de vue de ByteDance. Donc, si tel est le cas, je ne serai pas satisfait de cela », a-t-il déclaré.

« Je veux dire simplement conceptuellement, je peux vous dire que je n’aime pas ça ». Donald Trump a le pouvoir de signer un accord, mais les préoccupations des responsables de la sécurité nationale pourraient influencer sa décision.