Les États-Unis vont élargir l’action contre les groupes technologiques chinois, afin de sanctionner les entreprises transmettant – selon eux- des données au gouvernement chinois.

Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine

Le président américain Donald Trump a annoncé son intention de prendre dans les prochains jours des mesures contre les sociétés chinoises de logiciels qui transmettent leurs données directement au gouvernement chinois et présentent un risque pour la sécurité nationale des Etats-Unis, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

« Le président Trump a dit ‘ça suffit’ et nous allons régler le problème, donc il agira dans les prochains jours sur une large palette de risques pour la sécurité nationale que représentent les logiciels connectés au Parti communiste chinois », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision Fox News.

Cette annonce est un nouveau signe que Washington est sur le point d’élargir son offensive au-delà de l’application de partage de vidéos TikTok contre la Chine. «Ces éditeurs de logiciels chinois qui font des affaires aux États-Unis, que ce soit TikTok ou WeChat – il y en a d’innombrables autres. . . fournissent des données directement au Parti communiste chinois, leur appareil de sécurité nationale», a déclaré Mike Pompeo à Fox News.