Le gouvernement a annoncé l’intégration de plusieurs professions liées au sport en ligne à la liste des métiers reconnus.

Le ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale vient d’annoncer la liste des quinze nouvelles professions officielles dans le pays. Entre ingénieurs en intelligence artificielle et pilotes de drone, le gouvernement a mit en avant les « opérateurs de l’e-Sport » et « professionnels de l’e-Sport ».

La première catégorie regroupe l’ensemble des acteurs de l’organisation d’événements de sport électronique, telles que les plus grandes compétitions de jeux vidéo. La seconde concerne les joueurs, ainsi que leur entourage direct, notamment les entraîneurs.

Beijing a décidé d’intègrer le « boosting » de comptes. Une activité qui consiste à se faire rémunérer pour prendre la main sur le compte d’un joueur et le faire progresser dans un jeu.

Cible des autorités pour leurs effets néfastes sur les enfants, le gouvernement a décidé de reconnaître ces nouveaux métiers, afin de permettre aux professionnels de l’eSport d’être mieux pris en compte par les différents services sociaux.

Leurs formations devraient galement être mieux encadrées, car la pratique de l’e-sport débute très tôt en Chine et s’enseigne dans certains lycées.