Après l’annonce du président Xi Jinping de lutter contre la myopie chez les jeunes, Tencent avait mit en place une limite de temps dans ses jeux vidéos pour les mineurs. Un an plus tard, cette limite a été contourné par les jeunes qui se connecte avec le compte d’un adulte.

Face à cette situation, et pour répondre aux attentes du gouvernement, le principal éditeur de jeux vidéo au monde a donc décidé d’aller plus loin en s’assurant que la personne qui joue est bel et bien majeure. D’après le South China Morning Post, la compagnie va utiliser la technologie de la reconnaissance faciale.

En effet, un premier test sera réalisé sur le jeu Honour of Kings. Un millier de nouveaux utilisateurs à Beijing et à Shenzhen ont été sélectionnés pour vérifier leur identité via la reconnaissance faciale, a annoncé la compagnie dans un communiqué de presse.

Les joueurs voient leur visage scruté par le capteur photo de leur téléphone, qui estimera l’âge des joueurs. Ce test déterminera également si la reconnaissance faciale est fiable à grande échelle, ou non.

Pour le moment, les familles ne seraient pas très enthousiastes à l’idée d’appliquer la reconnaissance faciale sur les jeux mobiles de leurs enfants. Selon le communiqué de Tencent, publié mi-septembre, près de la moitié des 600 mineurs participant à l’enquête ainsi que leurs parents avaient des doutes sur les contrôles de reconnaissance faciale dans les jeux.

Mais le système prend de l’ampleur dans tout le pays. Ainsi, il est possible de retirer de l’argent au distributeur dans certaines banques via la reconnaissance faciale. Le système a aussi remplacé certains badges des salariés et permit d’accélérer les contrôles de sécurité dans les aéroports. Les caméras de surveillance placées dans les rues utilisent aussi cette technologie, afin de repérer les criminels recherchés par la police.

La police vante les mérites des lunettes à reconnaissance faciale

Au-delà de la reconnaissance faciale, Tencent a ajouté une fonctionnalité à son application vidéo rendant l’image floue si le spectateur se rapprochait trop. Pour le moment, aucune donnée n’a été divulgué quand à la mise en place définitive de la reconnaissance faciale sur les jeux vidéos, dont Honor of Kings, qui compte 200 millions d’utilisateurs