Sélectionner une page

Amériques,Egalité H/F,LIFESTYLE

Les féministes de Chine surveillent Donald Trump

Zheng Chunran dépose sa lettre dans une boite aux lettres

Zheng Churan, une des principales militantes des droits des femmes en Chine, a écrit une lettre dans laquelle, elle met en garde le président élu américain Donald Trump contre tout « comportement sexiste ».

« Les féministes du monde entier vous regardent » a écrit la jeune femme, sur un morceau de papier blanc, qu’elle brandit devant l’objectif.

Dans la lettre, cette dernière utilise l’expression « straight man cancer » (cancer de l’homme droit), une expression désignant la discrimination sexuelle et le chauvinisme masculin.

Elle faisait partie des cinq femmes surnommées « les cinq féministes », détenues par les autorités chinoises l’an dernier pour leur militantisme.

Zheng Churan a souhaité ainsi souligner la « discrimination sexuelle » de Donald Trump, car « l’opinion générale de la société (chinoise, ndlr) est qu’ils ne pensent pas que c’est une grosse affaire ».

Cette dernière a déploré que « la Chine ne se soucie pas » du comportement de Donald Trump, estimant qu’il n’y avait pas eu assez d’indignation dans le pays, concernant les prises de positions et les déclarations de Donald Trump envers les femmes.

Interrogé par la chaïne BBC, la féminise a expliqué que les chinois « disent que Trump est un fou, mais il est meilleur que Hillary Clinton qui est une tricheuse ». Or « ils pensent que le féminisme et l’égalité entre les sexes devraient être une concession en échange du développement d’un pays. Je pense que c’est très horrible, et c’est faux », a-t-elle assuré sur BBC.

« L’attitude d’un président américain envers les femmes a une grande influence sur le reste du monde », a déclaré Zheng Churan à BuzzFeed News. « Etant quelqu’un qui essaie d’améliorer les droits des femmes, j’ai pensé que je devais donner des avertissements à Donald Trump. »

En effet, cette dernière craint que le comportement du président élu américain ne pèse sur les militantes des Droits des Femmes américaines, à l’instar des pressions et sanctions que subissent les militantes chinoises.

« Mon véritable objectif est de faire en sorte que les gens qui soutiennent le comportement de Donald Trump réalisent que même les féministes en … Chine sont concernées par cela, et nous aspirons à nous battre au lieu de simplement rester assis là », a expliqué la jeune femme de 27 ans, sur BBC.

Cette dernière a indiqué dans son courrier sur « l’égalité entre les sexes est un enjeu mondial et le mouvement féministe ne s’arrêtera pas seulement à cause du cancer de l’homme droit ». Elle et d’autres militantes espèrent « que vous savez que les féministes du monde entier vous observent. »

Zheng Chunran a également envoyé une liste des principaux types de comportement du « cancer de l’homme droit« , découvert à partir d’un sondage lancé sur Weibo et WeChat auprès de plus de 10 000 répondants.

 

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :