Sélectionner une page

Environnement,TERRE

Feux de forêt à Xichang : plus de 1000 personnes ont été évacuées

Dix-huit pompiers et un guide touristique sont morts cette semaine dans des feux de forêt à Xichang dans la province du Sichuan.

Lors d’un point presse, daté du 31 mars, il a été annoncé, qu’une zone de 1000 hectares était recouverte par les flammes, plus de 80 hectares ont été brûlés causant, malheureusement, la mort de 18 pompiers et d’un guide.

Alors que l’intensité des feux s’est très vite propagée dans les musées et les temples de la ville, les médias a critiqué les autorités locales pour leur incapacité à protéger la vie des secouristes.

De son côté, le détachement des pompiers de Chengdu a interdit la zone. La catastrophe a détruit une bonne partie de la forêt dans la province, cette même région où un incendie déclenché par un orage en 2017 avait tué 27 pompiers.

Les représentants du gouvernement affirment que la cause de l’incendie actuel fait toujours l’objet d’une enquête, mais des « conditions météorologiques anormales » ont aidé l’incendie à se propager et ont freiné les opérations des sauveteurs.

En effet, selon des responsables en charge de l’affaire, avant le début des incendies, la ville de Xichang n’avait connu aucune précipitation pendant 20 jours consécutifs, de plus le taux d’humidité était seulement de 5% à 10%.

Depuis fin mars, il y a eu 4 jours consécutifs avec des températures élevées. Le 30 mars, les températures ont atteint 31.2°C, les vents allaient eux de 50 à 70 km/h. Après le début des feux le 30 mars, ils se sont développés sur deux lignes, mais le changement de direction du vent a provoqué une violente propagation et créé de nouveaux foyers par des points d’ignition.

L’incendie s’est ainsi propagé en moins d’une heure sur la montagne, où il a commencé, et a menacé la ville voisine de Xichang, qui compte plus de 770 000 habitants. D’après les rapports, ces feux sont dans une zone où se trouvent plusieurs installations.

Parmi elles, une station de stockage et de distribution de 250 tonnes de gaz de pétrole liquéfié, deux stations-service, quatre écoles, un musée, un site historique protégé et le grand magasin le plus important de Xi Chang.

Avec la propagation des feux, certaines zones urbaines ont commencé à brûler de manière exponentielle. Les autorités vont évacuer les résidents qui se trouvent proches de la station de stockage et de distribution de gaz de pétrole liquéfié le plus rapidement possible. Dans l’après-midi du 31 mars, 18 000 personnes avaient déjà été évacuées dans les villages voisins.

Les dirigeants de la ville Nandu ont annoncé que sur les 19 personnes décédées, 18 étaient des pompiers professionnels du comté de Ningnan qui combattaient l’incendie et un fermier de Xichang. Selon les survivants, l’équipe à soudainement dû faire face à des changements de vents dans la matinée du 31 mars.

Les corps des victimes ont été transportés au funérarium de Xi Chang dans l’après-midi du 31 mars. Les équipiers ont entamé les procédures de manière à déclarer ces 19 héros morts en martyrs par les flammes. Trois autres blessés ont été rapidement pris en charge à l’hôpital.

De son côté, le Bureau national forestier a indiqué dans ses dernières directives, que « la Chine est entrée dans une période à haut risque d’incendie à mesure que la taille de la forêt augmente », d’autant que « la forêt chinoise n’est pas de bonne qualité et a une faible capacité à résister aux incendies de forêt ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :