Sélectionner une page

POLITIQUE

Deuil national durant la fête de QingMing

Média en berne, pays à l’arrêt, trois minutes de silence, la Chine connaît une journée de deuil national en hommage aux martyrs décédés dans le cadre de la lutte contre la maladie à nouveau coronavirus (COVID-19) et les victimes de la maladie.

Le China Daily et tous les médias et site internet ont une page d’accueil en noir et blanc en hommage aux martyres et victimes du Covid-19

D’ailleurs, Xi Jinping, Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji, Han Zheng et Wang Qishan ont participé à une cérémonie de deuil national aux côtés d’autres dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) et de l’Etat.

Ils ont observé un moment de silence dans le complexe gouvernemental de Zhongnanhai, à Beijing, à 10h00. La cérémonie de commémoration a duré trois minutes. Tous portaient une fleur blanche à la poitrine et ont rendu un hommage silencieux devant le drapeau national.

Un moment de silence a été observé par la population dans tout le pays. Les sirènes d’alerte ont retenti tandis que véhicules, trains et bateaux klaxonnaient. En commémoration, les drapeaux nationaux ont été mis en berne dans tout le pays et dans tous les ambassades et consulats de Chine à l’étranger, alors que les activités publiques de loisirs ont été suspendues ce 4 avril à travers le pays.

Un total de 81.639 cas confirmés du COVID-19 ont été signalés en Chine continentale et 3.326 personnes sont mortes de l’épidémie, a annoncé la Commission nationale de la santé.

D’ailleurs, ce recueillement est à la mémoire des 14 personnes qualifiées par le gouvernement de « martyrs » de l’épidémie. Il s’agit principalement de membres du personnel soignant décédés.

Parmi eux figurent le docteur Li Wenliang, mort du Covid-19 à Wuhan. Cet ophtalmologue de 34 ans avait en fait alerté des confrères de la propagation d’un virus semblable au Sras. Sa mort début février avait provoqué un tollé dans l’opinion. Le gouvernement a depuis réhabilité l’honneur du médecin dans l’espoir d’apaiser la colère populaire.

La journée de recueillement de ce 4 avril coïncide avec la fête de Qingming, la « Toussaint chinoise » où les chinois vont généralement entretenir les tombes de leurs proches décédés.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :