Fonterra FCG.NZFSF.NZ a accepté de vendre ses fermes en Chine pour un total de 555 millions de dollars néo-zélandais (331, 2 millions d’euros).

La société néo-zélandaise a dévoilé en 2019 son intention d’arrêter son expansion à l’étranger, notamment en Chine après avoir été critiquée.

En effet, plus de 10 000 agriculteurs, composant sa coopérative, ont dénoncé son incursion dans des pays comme la Chine et des produits de consommation à valeur ajoutée qui pesaient sur ses bénéfices.

«Au cours des 18 derniers mois, nous avons examiné chaque partie de l’entreprise pour nous assurer que nos actifs et nos investissements répondent aux besoins de la coopérative aujourd’hui», a déclaré le chef de la direction, Miles Hurrell.

«La vente des fermes (à la CHine, ndlr) est conforme à notre décision de nous concentrer sur le lait de nos fermiers néo-zélandais».

China Youran Dairy Group achètera deux pôles agricoles situés à Ying et Yutian pour 513 millions de dollars néo-zélandais (290,3 M€), tandis que Beijing Sanyuan Venture Capital s’apprête à acquérir une participation de 85% dans la ferme de Hangu.