jeudi, juillet 25

Étiquette : Nouvelle-Zélande

Exemption de visa pour la Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Pologne
Visa pour la Chine

Exemption de visa pour la Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Pologne

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé le 25 juin qu'il étendrait sa politique d'exemption de visa à la Nouvelle-Zélande, à l'Australie et à la Pologne. De son côté, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mao Ning, a indiqué lors d'un point de presse que du 1er juillet 2024 au 31 décembre 2025, les citoyens de Nouvelle-Zélande, d'Australie et de la Pologne munis de passeports ordinaires seraient autorisés à entrer et à séjourner en Chine sans visa pour une durée maximale de 15 jours pour les affaires, le tourisme, la visite de parents et d'amis, ainsi que le transit. "Les ressortissants des pays susmentionnés qui ne remplissent pas les critères d'exemption de visa sont toujours tenus d'obtenir un visa chinois avant d'entrer en Chine", a ajouté Mao Ning....
L’Australie et la Nouvelle-Zélande restent prudents face à la Chine
MONDE, Océanie

L’Australie et la Nouvelle-Zélande restent prudents face à la Chine

Les préoccupations en matière de sécurité régionale ont prit le pas sur les liens commerciaux pourtant lucratifs lors de la visite du premier ministre chinois, Li Qiang, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Li Qiang est arrivé en Nouvelle-Zélande le 13 juin 2024, avant de se rendre en Australie en fin de semaine, a indiqué le ministère chinois des affaires étrangères. La Nouvelle-Zélande a été le premier pays occidental à conclure un accord de libre-échange avec la Chine en 2008. De plus, la Chine reste son principal marché d'exportation pour le lait et les produits agricoles, avec des échanges bilatéraux de près de 38 milliards de dollars néo-zélandais (23 milliards de dollars). Lire aussi : Le premier ministre chinois Li Qiang arrive en Nouvelle-Zélande L'Australie, de son cô...
Le premier ministre chinois Li Qiang arrive en Nouvelle-Zélande
MONDE, Océanie

Le premier ministre chinois Li Qiang arrive en Nouvelle-Zélande

Le premier ministre chinois Li Qiang est arrivé en Nouvelle-Zélande le 13 juin, dans une tournée qui le mènera également en Australie pour développer les relations commerciales dans un contexte sécuritaire tendu dans la région. Ce voyage de six jours, durant lequel Li Qiang doit rencontrer ses homologues néo-zélandais et australien, intervient après que Pékin a levé la plupart des barrières commerciales aux exportations australiennes, notamment le charbon, le bois, l'orge et le vin. Cette visite a été annoncé par le Premier ministre chinois néo-zélandais Chris Luxon, dont le gouvernement conservateur s'est rapproché récemment de Canberra et Washington. "J'ai hâte d'accueillir chaleureusement le Premier ministre Li en Nouvelle-Zélande", a indiqué ce dernier en novembre dans un communi...
Une délégation commerciale chinoise obtient des intentions de coopération en Nouvelle-Zélande
Business News, ECONOMIE

Une délégation commerciale chinoise obtient des intentions de coopération en Nouvelle-Zélande

China International Supply Chain Expo - Le groupe CIEC, en collaboration avec le New Zealand Chinese Business Club et d'importantes entreprises néo-zélandaises, a finalisé des lettres d'intention et des protocoles d'accord pour la deuxième édition de la China International Supply Chain Expo. Le 19 avril, Ren Hongbin, président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT) et de la Chambre chinoise de commerce international (CCOIC), a conclu la visite d'une délégation en Nouvelle-Zélande. Cette visite, marquée par une session du New Zealand - China Business Assembly Forum et une tournée de présentation de la deuxième China International Supply Chain Expo (CISCE), a été l'occasion de signer plusieurs accords importants, notamment un protocole de coopération et des...
Une délégation commerciale chinoise obtient des intentions de coopération en Nouvelle-Zélande
Communiqués, MONDE, Océanie

Une délégation commerciale chinoise obtient des intentions de coopération en Nouvelle-Zélande

China International Supply Chain Expo - Le groupe CIEC, en collaboration avec le New Zealand Chinese Business Club et d'importantes entreprises néo-zélandaises, a finalisé des lettres d'intention et des protocoles d'accord pour la deuxième édition de la China International Supply Chain Expo. Le 19 avril, Ren Hongbin, président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT) et de la Chambre chinoise de commerce international (CCOIC), a conclu la visite d'une délégation en Nouvelle-Zélande. Cette visite, marquée par une session du New Zealand - China Business Assembly Forum et une tournée de présentation de la deuxième China International Supply Chain Expo (CISCE), a été l'occasion de signer plusieurs accords importants, notamment un protocole de coopération et des...
La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine
2019-nCoV, MONDE, Santé

La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine

Les ministres de la santé polonais et néo-zélandais ont décidé de ne pas imposer de mesures de restrictions sanitaires envers les voyageurs en provenance de Chine. La ministre de la Santé, , Ayesha Verall, a affirmé que l'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélandais. La Nouvelle-Zélande a annoncé sont intention de ne pas imposer de restriction liée au coronavirus aux voyageurs en provenance de la Chine, décrivant cette décision comme "ni requise, ni justifiée". Dans un communiqué, la ministre de la Santé, Ayesha Verall, a déclaré qu'il y a un risque minimal pour la santé publique en Nouvelle-Zélande. "L'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélan...
La Chine, sujet des échanges entre les îles Salomon, l’Asutralie et la Nouvelle-Zélande
MONDE, Océanie

La Chine, sujet des échanges entre les îles Salomon, l’Asutralie et la Nouvelle-Zélande

Le premier ministre des îles Salomon a rencontré ses homologues australiens et néo-zélandais pour la première fois depuis la conclusion du pacte de sécurité avec la Chine. Ce document a suscité l'inquiétude des alliés des États-Unis vis-à-vis des ambitions militaires de la Chine dans les îles du Pacifique. Lire aussi : La Chine et les îles Salomon signent un accord de sécurité Le Premier ministre Manasseh Sogavare a rencontré le Premier ministre australien Anthony Albanese et la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors de réunions bilatérales séparées en marge du Forum des îles du Pacifique à Fidji. PAS DE BASE MILITAIRE CHINOISE Au cours de la réunion de quatre jours, les dirigeants des îles du Pacifique ont échangé sur les moyens de soutenir et de financier la lutt...
L’accord de libre-échange amélioré entre la Nouvelle-Zélande et la Chine entré en vigueur
MONDE

L’accord de libre-échange amélioré entre la Nouvelle-Zélande et la Chine entré en vigueur

Dans le cadre d'un pacte amélioré, 99 % du bois et du papier de la Nouvelle-Zélande sont désormais en franchise de droits de douane à destination de la Chine. L'accord de libre-échange (ALE) amélioré entre la Nouvelle-Zélande et la Chine est entré en vigueur le 7 avril 2022, a déclaré le ministre néo-zélandais du commerce et de la croissance des exportations. Cet accord devrait permettre de favoriser la reprise économique des deux pays dans l’ère post-COVID-19 et de promouvoir un développement de haute qualité de la coopération économique et commerciale bilatérale. "Notre programme commercial a une forte dynamique, avec la mise à niveau de la Chine à venir quelques semaines après la signature de notre ALE avec le Royaume-Uni, qui ajoutera jusqu'à 1 milliard de dollars à notre PIB"...
La Chine et les Iles Salomon s’accordent sur des questions de sécurité
Asie/Pacifique, MONDE, Océanie

La Chine et les Iles Salomon s’accordent sur des questions de sécurité

Les Iles Salomon ont annoncé ce 31 mars 2022 avoir signé avec la Chine un accord de sécurité, suscitant l'inquiétude des américains et australiens qui craignent qu'il ouvre la voie à une présence militaire chinoise dans le Pacifique Sud. «Les autorités des Iles Salomon et de la République populaire de Chine ont paraphé aujourd'hui les éléments d'un cadre de coopération bilatérale en matière de sécurité entre les deux pays», a indiqué dans un communiqué le bureau du premier ministre salomonien. Ce texte doit désormais être signé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays. En vertu de cet accord, les autorités salomonaises peuvent demander l'envoi de troupes armées chinoises pour maintenir l'ordre social et apporter assistance au gouvernement. En contrepartie, la Chine pou...
Jacinda Ardern ne veut qualifier la Chine ni d’ »allié », ni d’ »adversaire »
Asie/Pacifique, MONDE

Jacinda Ardern ne veut qualifier la Chine ni d’ »allié », ni d’ »adversaire »

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise, a donné par visioconférence une interview à la chaîne télévisée américaine NBC. Interviewée le 6 novembre, le journaliste a demandé à Jacinda Ardern une série de questions relatives à la coopération avec la Chine et à l’attitude de la société néo-zélandaise considérant la deuxième économie mondiale. Concernant les relations entre la Nouvelle Zélande et la Chine, elle n’a pas souhaité les définir au moyen des "termes aussi tranchés" que ceux proposés par le présentateur. Si la posture des Américains était plutôt négative envers la Chine, est-ce que les Néo-Zélandais considéraient la Chine comme un "allié" ou comme un "adversaire"? Jacinda Ardern a répondu que sa nation préférerait ne pas qualifier ses relations avec quelque pays que ce...
Le partenariat régional économique global en vigueur le 1er janvier 2022
Asie/Pacifique, MONDE

Le partenariat régional économique global en vigueur le 1er janvier 2022

Le Partenariat régional économique global (RCEP pour Regional Comprehensive Economic Partnership), le plus grand accord de libre-échange au monde incluant la Chine et plus d'une dizaine d'autres pays, prendra officiellement effet à partir du 1er janvier 2022. Selon le ministère chinois du Commerce (MOFCOM), cette mise en vigueur marque un nouveau jalon dans la coopération économique régionale et mondiale, ainsi que dans l'expansion du profil commercial de la Chine. Lire aussi : Le RCEP déplace le centre de gravité économique du monde vers l'Asie Pacifique et met la pression sur les États-Unis Le ministère chinois du Commerce a annoncé que le secrétaire général de l'ASEAN a annoncé que les six pays membres de l'ASEAN, accompagné de la Chine, du Japon, de la Nouvelle-Zélande et de l...
Les dirigeants de l’APEC promettent de lutter contre le «nationalisme des vaccins»
Asie/Pacifique, MONDE

Les dirigeants de l’APEC promettent de lutter contre le «nationalisme des vaccins»

Les dirigeants de l’APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique) promettent plus de solidarité vaccinale avec les pays pauvres sans pour autant mettre en place des mesures concrètes alors que la propagation du variant Delta s’impose/ . Pour la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, les efforts, concernant la vaccination, doivent porter au-delà des frontières des pays de l'APEC. D'autant plus qu'un quart de la population mondiale (26,1%) a déjà reçu une dose de vaccin contre le Covid-19, selon la plateforme «Our World in Dat» de l'Université d'Oxford. Bien que certains pays riches comme le Canada, le Royaume Uni ou l'Espagne, aient déjà distribué une dose à plus de 60% de leurs habitants, ce ratio avoisine les 1% en Papouasie-Nouvelle Guinée, en Irak, au Nigeria ou au M...
Réunion APEC : Trouver une solutions aux crises
Asie/Pacifique, MONDE

Réunion APEC : Trouver une solutions aux crises

 Les dirigeants de la région Asie-Pacifique, dont les présidents américains Joe Biden et chinois Xi Jinping, ont participé le 16 juillet à une rencontre virtuelle pour discuter de coopération contre l'épidémie de Covid-19 et ses répercussions économiques. Cette rencontre des dirigeants des pays du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) a été organisée en urgence par la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern. Cette dernière doit également organiser le Sommet de l’APEC, en novembre 2021, mais le contexte sanitaire  imposait de traiter sans tarder certaines questions. «C'est une occasion unique pour que les dirigeants de l'APEC discutent de la façon dont nous aidons notre région à traverser la crise sanitaire et à accélérer la reprise économique», a déclaré Jaci...
La Nouvelle-Zélande se penche sa coopération économique avec la Chine
MONDE, Océanie

La Nouvelle-Zélande se penche sa coopération économique avec la Chine

La Nouvelle-Zélande a organisé un Forum consacré à la coopération économique et aux opportunités de développement Nouvelle-Zélande-Chine. La mise à niveau de l'accord de libre-échange Chine-Nouvelle-Zélande et le développement de la région de la Grande Baie de Guangdong - Hong Kong - Macao (GBA) offriront de nouvelles opportunités de coopération économique entre la Chine et la Nouvelle-Zélande, ont déclaré les participants à ce forum d'affaires organisé à Auckland. Ce forum, qui était essentiellement consacré à la mise à niveau de l'accord de libre-échange (ALE) et aux opportunités de développement de la GBA, a réuni des chefs d'entreprise, des représentants de l'industrie et de diverses organisations commerciales, des diplomates et des journalistes néo-zélandais. En janvier 2021,...
La Nouvelle-Zélande refuse d’accuser la Chine de génocide contre les Ouïghours
MONDE, Océanie, Xinjiang

La Nouvelle-Zélande refuse d’accuser la Chine de génocide contre les Ouïghours

Le parlement néo-zélandais a exprimé sa «grave préoccupation» concernant le traitement présumé des musulmans ouïghours dans la région autonome du Xinjiang par la Chine. Cette position est en rupture avec ses partenaires du réseau d'espionnage Five Eyes. Le fossé entre la Nouvelle-Zélande et ses partenaires occidentaux a été souligné lors d'une session parlementaire le 5 mai, alors que les politiciens soutenaient à l'unanimité une motion exprimant une «grave préoccupation» concernant les allégations de violations des droits de l'homme contre les musulmans ouïghours par la Chine. La déclaration a réussi à obtenir le soutien des députés qu'après que le parti travailliste de gauche de la Première ministre, Jacinda Ardern, s'est assuré que la motion ne contenait aucune référence aux allég...
La Nouvelle-Zélande a des différends avec la Chine
MONDE, Océanie

La Nouvelle-Zélande a des différends avec la Chine

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a reconnu ce 3 mai des divergences avec la Chine en matière de droits de l'Homme alors que son gouvernement est critiqué pour ne pas se montrer suffisamment ferme avec la Chine à ce sujet. La Nouvelle-Zélande, un des pays de l'alliance des Cinq yeux, a avoir pris ses distances avec l'Australie, un autre partenaire de cette alliance qui est en conflit avec la Chine à propos des droits de l'homme, selon l'agence Bloomberg. "Il n'est pas nécessaire, en tout temps et sur chaque dossier, d'invoquer les Cinq yeux comme première étape pour la création d'une coalition de soutien autour des dossiers particuliers dans le domaine des droits de l'homme", a déclaré la ministre néo-zélandaise des Affaires étrangères, Nanaia Mahuta, avec son homolo...
Cinq pays dénoncent les mesures instaurées à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Cinq pays dénoncent les mesures instaurées à Hong Kong

Le groupe Five Eyes a déclaré que l'imposition par la Chine de nouvelles règles pour disqualifier les législateurs élus à Hong Kong semblait faire partie d'une campagne visant à faire taire les critiques et a appelé la Chine à inverser la tendance. Le groupe d'échange de renseignements Five Eyes (Cinq yeux), regroupe les services de renseignement de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis Ce dernier a estimé que l'imposition par la Chine de nouvelles règles pour disqualifier les législateurs élus à Hong Kong semblait faire partie d'une campagne visant à faire taire les critiques et a appelé Pékin à inverser la tendance. «Nous exhortons les autorités centrales chinoises à reconsidérer leurs actions contre la législature élue de Hong Kong et ...
Fonterra vendra ses fermes laitières à la Chine
MONDE, Océanie

Fonterra vendra ses fermes laitières à la Chine

Fonterra FCG.NZFSF.NZ a accepté de vendre ses fermes en Chine pour un total de 555 millions de dollars néo-zélandais (331, 2 millions d'euros). La société néo-zélandaise a dévoilé en 2019 son intention d'arrêter son expansion à l'étranger, notamment en Chine après avoir été critiquée. En effet, plus de 10 000 agriculteurs, composant sa coopérative, ont dénoncé son incursion dans des pays comme la Chine et des produits de consommation à valeur ajoutée qui pesaient sur ses bénéfices. «Au cours des 18 derniers mois, nous avons examiné chaque partie de l'entreprise pour nous assurer que nos actifs et nos investissements répondent aux besoins de la coopérative aujourd'hui», a déclaré le chef de la direction, Miles Hurrell. «La vente des fermes (à la CHine, ndlr) est conforme à notre...
Un mort dans le naufrage d’un cargo en mer de Chine orientale
Mers de Chine

Un mort dans le naufrage d’un cargo en mer de Chine orientale

Les garde-côtes japonais ont annoncé ce 4 septembre avoir retrouvé un homme inconscient "à la dérive", deux jours après le naufrage d'un navire de bétail en mer de Chine orientale. Un seul survivant du navire a été retrouvé jusqu'à présent, un officier philippin de 45 ans, sauvé jeudi alors qu'il flottait dans une mer agitée. Ce dernier était muni d'un gilet de sauvetage orange. Le navire comptait 43 membres d'équipage à son bord. Le Gulf Livestock 1 convoyait 5.800 vaches de Nouvelle-Zélande à destination d'un port chinois. Le navire a du faire face à une tempête provoquée par le typhon Maysak en mer de Chine orientale. D'après le témoignage de l'officier rescapé, le cargo a coulé dans la nuit du 1er au 2 septembre après avoir été renversé par une immense vague. Il a indiqué qu'u...
La Chine suspend l’accord d’extradition avec la Nouvelle-Zélande
Hong Kong, Océanie, RÉGIONS SPÉCIALES

La Chine suspend l’accord d’extradition avec la Nouvelle-Zélande

Weng Wenbin, l'un des porte-paroles du ministère des Affaires étrangères chinois, a annoncé la suspension de l'accord d'extradition entre Hongkong et la Nouvelle-Zélande. Cette annonce intervient après la décision le 28 juillet dernier de la Nouvelle-Zélande de mettre fin à son traité d'extradition avec la Chine. Lire aussi : La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong La Nouvelle-Zélande est le dernier pays occidental en date à critiquer l'adoption par la Chine d'une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. Cette loi mise en vigueur à Hong Kong le 1er juillet vise à sanctionner «la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères». Elle a été adoptée en réaction aux manifestations monstres de 2019 à Hong Kong...
La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong
Hong Kong, Océanie

La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong

La Nouvelle-Zélande a suspendu son traité d'extradition avec Hong Kong et a apporté un certain nombre d'autres changements à la suite de la décision de la Chine d'adopter une loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. «L'adoption par la Chine de la nouvelle loi sur la sécurité nationale a érodé les principes de l’État de droit» de Hong Kong, et «a violé les engagements de la Chine auprès de la communauté internationale», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Winston Peters. Ce dernier a indiqué que «la Nouvelle-Zélande ne peut plus croire que le système de justice pénale de Hong Kong est suffisamment indépendant de la Chine». Dans un communiqué, il a souligné que «si la Chine montre à l’avenir son adhésion au cadre« un pays,deux systèmes», nous pourrions alors reconsidérer...
La Chine exhorte la Nouvelle-Zélande à cesser son soutien à Taïwan
MONDE, Océanie, TAIWAN

La Chine exhorte la Nouvelle-Zélande à cesser son soutien à Taïwan

La Nouvelle-Zélande a apporté son soutien dans le débat sur la question de savoir si Taïwan devrait être autorisée à rejoindre l’Organisation mondiale de la santé (OMS). "Taïwan a quelque chose à offrir à l’OMS en ce moment", a déclaré le ministre des Finances Grant Robertson lors d’une conférence de presse, en répondant à la question de savoir si la Nouvelle-Zélande soutiendrait l’inclusion de Taïwan dans l’OMS en tant qu’observateur. L’exclusion de Taïwan a été exclut de l’organisme des Nations Unies, en raison des objections de la Chine, assurant que l’île est l’une de ses provinces. Cette décision a rendu le gouvernement taïwanais furieux, d'autant plus que le territoire a signalé moins de cas de coronavirus que de nombreux voisins en raison de travaux de détection précoce et de ...
La Nouvelle-Zélande interdit l’entrée aux étrangers venant de Chine continentale
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Nouvelle-Zélande interdit l’entrée aux étrangers venant de Chine continentale

La Nouvelle-Zélande a décidé d'interdire ou de restreindre l'entrée des citoyens chinois et de tous les étrangers qui ont récemment visité la Chine. Le pays rejoint une poignée de pays, dont l'Australie, à interdire l'entrée dans le pays de tous les ressortissants étrangers arrivant de Chine continentale en raison de la menace croissante de l'épidémie de coronavirus. L'interdiction est en vigueur depuis le 3 février et le ministère des affaires étrangères et du commerce a également adressé ses conseils aux néo-zélandais pour toute la Chine continentale à «Ne voyagez pas», le plus haut niveau. "Nous avons été informés par des responsables de la santé que, bien qu'il existe encore un certain nombre d'inconnues dans la façon dont le virus est transmis, nous devons adopter une approch...
La Nouvelle-Zélande évacue ses ressortissants de Wuhan
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Nouvelle-Zélande évacue ses ressortissants de Wuhan

La Nouvelle-Zélande a annoncé qu'elle affréterait un avion de 300 places pour évacuer ses ressortissants de Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus 2019-nCoV. Officiellement, 53 Néo-Zélandais sont situés dans la mégapole de la province de Hubei, mais ils pourraient être plus nombreux. "La Nouvelle-Zélande proposera les sièges supplémentaires aux ressortissants des Îles du Pacifique et d'Australie en priorité", a déclaré le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères, Winston Peters. Cette dernière a précisé que cette évacuation devait encore être validée par les autorités chinoises. "C'est une opération complexe et nous travaillons pour remplir toutes les exigences, mais notre but est de faire partir l'avion le plus tôt possible." Le 29 janvier, la Première min...
Tapis rouge pour Heineken en Chine
ECONOMIE

Tapis rouge pour Heineken en Chine

Jour de la Journée Internationale de la Bière, le 3 août, le brasseur néerlandais Heineken annonce son entrée dans le capital de la société China Resources Beer, principal producteur chinois de bière en Chine, pour 2,768 milliards d'euros. Le brasseur néerlandais compte ainsi élargir son accès au marché chinois qui est en plein boom mais concurrencé par le géant asiatique. Heineken a conclu un accord "non contraignant" avec China Resources Beer, selon lequel il acquerra 40% de CRH Beer. Il s’agit de la société cotée en bourse qui contrôle le groupe chinois. La transaction s’est élevée à 24,35 milliards de dollars hongkongais, selon un communiqué boursier de CRH Beer. En contrepartie, China Resources Beer rachètera une participation de 0,9% pour 464 millions d'euros dans Heineken. De ...
Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange
ECONOMIE, MONDE

Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange

Après le retrait des Etats-Unis de l'Accord de partenariat trans-pacifique (TPP), Beijing s'est dit "prête à accélérer" la mise sur pied de zones de libre-échange alternatives, se refusant toutefois à devenir le "leader" économique mondial. "La Chine fera avancer les négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP en anglais) et l'établissement de la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP en anglais), afin d'insuffler un nouvel élan au développement économique régional et mondial", a indiqué la porte-parole du ministère des affaires étrangères, Hua Chunying. Face à cet engagement, la Chine a créé son propre partenariat de libre-échange, appelé le Partenariat économique global régional. Celui-ci associe les 10 pays membres* de l'Association des nations de l'A...
Sydney réitère son invitation à la Chine
MONDE, Océanie

Sydney réitère son invitation à la Chine

Le retrait des Etats-Unis du Traité de Libre-échange Trans-pacifique fera les choux gras de la Chine, qui a été invité par Sydney à sauver le traité, en l'absence de Washington. Signé en 2015, après de difficiles négociations par 12 pays (Etats-Unis, Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam) représentant 40% de l'économie mondiale, le traité n'est pas entré en application. Pour le Premier ministre australien Malcolm Turnbull, "la possibilité que le TPP aille de l'avant sans les Etats-Unis. (...) Certainement, il y a le potentiel pour que la Chine rejoigne le TPP". De plus, le gouvernement australien a des "discussions actives" avec d'autres parties prenantes au TPP, comme le Japon, la Nouvelle-Zélande ou Singapour, d...