Le produit intérieur brut (PIB) taïwanais a progressé au deuxième trimestre 2018 de près de 0,8%, confirmant selon le communiqué de la présidence de l’élan de la croissance économique du pays.

Ce taux représente une hausse de près de 3,3% en glissement annuel. Le ministère de la Comptabilité nationale et des Statistiques (DGBAS) se félicite de cette hausse qui «surpasse les prévisions».  

Au premier trimestre 2018, le PIB taïwanais avait déjà augmenté de 0,2%, soit une hausse de plus de 3% en glissement annuel. Ces nouvelles données devraient obliger la DGBAS à réviser légèrement à la hausse sa prévision de croissance pour l’année 2018, actuellement fixée à 2,6%.

«La demande intérieure reste forte et contribue pour plus de la moitié à la progression du PIB», a indiqué le ministère. Ce dernier a expliqué que cette hausse est due au dynamisme de la consommation des ménages, qui profite de l’amélioration continue du marché du travail et de la hausse des marchés financiers.

Malgré ces données positives, l’investissement des entreprises poursuit son repli depuis troisième trimestre 2017. Les exportations de biens et de services sont en hausse de près de 6% par rapport au deuxième trimestre 2017, dépassant les attentes sur la période.

A contrario, les importations progressent moins vite de 4,3% en raison de la baisse des dépenses d’équipement par les entreprises locales de semi-conducteurs. «Celles-ci pourraient toutefois recommencer à s’équiper au cours du second semestre» a estimé le DGBAS.