Sélectionner une page

ECONOMIE

Hausse du secteur manufacturier en août

Le secteur manufacturier a connu en août une hausse inattendue de sa croissance, au moment où la production, les nouvelles commandes et anticipations des entreprises sont en pleine progression. L’indice officiel des directeurs d’achats (PMI) est ressorti à 51,7 en août contre 51,4 en juillet.

Ainsi, les prix à la production ont augmenté et l’immobilier a prit son essor, dynamisant l’activité de la sidérurgie est au plus haut depuis avril 2016.

La Chine a connu une croissance de 6,9% au premier semestre, suite à la reprise des exportations et à de solides ventes au détail, confortant la dynamique engagée en 2016 due à la multiplication des grands travaux et à un crédit record de la part des banques publiques.

Malgré une conjoncture positive, les experts prévoient un ralentissement de la croissance, bien que le gouvernement assure que le pays possédera une prévision de croissance de l’ordre de 6,5% cette année.

« Pour ce qui est de l’avenir, en admettant que nous ayons raison de croire qu’une politique plus restrictive va continuer de peser sur l’investissement dans les trimestres qui viennent, nous avons alors toutes les raisons de douter que le rythme de croissance actuel de la production industrielle puisse tenir sur le long terme« , a expliqué à l’Agence France Presse, Julian Evans-Pritchard, économiste de Capital Economics.

Les analystes estiment qu’ils faut surveiller le domaine des nouvelles commandes à l’exportation, qui ont ralenti. Toutefois, ces derniers se sont souvent trompés quant au niveau des composants de l’économie chinoise au cours de ces deux dernières années. Les prévisions émises par les institutions internationales et certains économistes sont généralement en-dessous des résultats divulgués par les instances chinoises et internationales.

Cependant, la croissance du secteur des services a ralenti en août, avec un indice PMI de 53,4 contre 54,5 en juillet, au plus bas depuis mai 2016. Elle reste toutefois bien au-dessus de la barre des 50 qui délimite croissance et contraction, notent les experts interrogés par l’AFP.

De plus, le sous-indice de la construction du secteur secondaire a proprement parlé, a fléchi à 58,0 en août contre 62,5 en juillet.

De même, les industriels ont augmenté la production en août, le sous-indice ressortant à 54,1 contre 53,5 en juillet, tandis que les prises de commandes ont progressé à 53,1 contre 52,8.

Cela signifie que la demande intérieure a augmenté car les commandes à l’exportation ont fléchi à 50,4, au plus bas depuis janvier, contre 50,9 en juillet.

En pleine transition économique, les services et la consommation des ménages sont des secteurs cruciaux pour le gouvernement qui tient à rééquilibrer son modèle économique qui s’appuie pour l’heure essentiellement sur l’exportation et l’investissement.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :