jeudi, février 8

Hong Kong à l’heure du French May

Créé en 1993, le French May est considéré comme l’un des plus grands événements culturels en Asie, avec plus de 120 programmes présentés durant deux mois. Cette année, l’évènement aura lieu du 21 mai au 5 juin à la Hong Central Library, pour le plus grand plaisir des amateurs d’art.

L’évènement est d’ailleurs devenu une partie emblématique de la scène culturelle de Hong Kong, grâce à son million de visiteurs chaque année. Ces derniers évoluent tous les ans dans un univers irréel, un monde qui sollicitera l’imaginaire et la créativité.

french may hong kongCette année, la Hong Central Library accueillera du 21 mai au 5 juin 2016, la première exposition publique des œuvres de Guillaume Bottazzi. 23 peintures récentes seront présentées, dont des œuvres de 3 mètres par 2 mètres et de 2 mètres par 2 mètres. Les visiteurs pourront voir des huiles sur toiles et des œuvres au plâtre fin sur tissu.

Les visiteurs pourront également voir des visuels d’œuvres in-situ, une spécialisation de l’artiste, qui a signé plus de 40 projets dans l’espace public, dont la plus grande peinture du Japon pour le MIMAS (Miyanomori International Museum of Art). Son plus récent, une peinture de 200 m², prend place dans le parcours artistique de Paris La Défense, le plus grand ensemble d’art moderne et contemporain à ciel ouvert de France, souligne le communiqué de presse de l’artiste.

Visuel in-situ, une des spécialisations de Guillaume Bottazi, au MIMAS (Miyanomori International Museum of Art), au Japon.
Visuel in-situ, une des spécialisations de Guillaume Bottazi, au MIMAS (Miyanomori International Museum of Art), au Japon.

Dans un espace de 565 m², un atelier sera consacré au thème du  « Vivre ensembles ». En effet, le French May a pour objectif de « toucher tout, d’être partout et pour tout le monde », indique le site de l’évènement.

  • « Pour toucher à tout », il faut mettre en valeur les formes d’art les plus diversifiées : du patrimoine et art contemporain, peintures et du design, de la musique classique et la danse hip-hop, du cinéma et cirque.
  • « Pour être partout », il faut apporter des performances, y compris l’insolite et inattendue, dans divers lieux et districts de Hong Kong : des centres culturels et des centres commerciaux, aux espaces publics, l’hippodrome et le port de Victoria.
  • « Pour tout le monde » parce que le Festival vise à tendre la main à toute la communauté en développant des programmes éducatifs, des conférences, des visites guidées, des ateliers et master-classes, y compris ceux qui bénéficient directement les jeunes et les moins privilégiés, indique le site frenchmay.com.
Guillaume Bottazi - Wonderland
Guillaume Bottazi – Wonderland

Organisé par l’Alliance culturelle France-Hong Kong Limited et le Consulat général de France à Hong Kong et Macau, le French May est placé sous le thème : « Rêves et merveilles ».

L’évènement se basera cette année, selon les organisateurs, sur « la re-création d’un monde en soi : l’imagination de nouvelles règles, de nouveaux personnages, de nouvelles histoires. Le fantasme de changer la réalité dans une autre réalité, faite de sentiments seulement : être des sons, des couleurs, des émotions … »

Le but est d’explorer « le monde avec des yeux différents. Les yeux des artistes, qui améliorent notre réalité pour le révéler à travers leurs créations », indique le site. Durant deux mois, les visiteurs pourront assister à des expositions, des spectacles, du cinéma ou de la gastronomie, et ainsi « être ravi par un monde de merveilles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *