En dépit de l’interdiction de Huawei par les autorités britanniques, le géant chinois des télécoms a ouvert mi-décembre 2019 un centre d’innovation et d’expérience 5G à Londres.

La société intensifie ses efforts pour promouvoir la mise en réseau de prochaine génération – 5G – et sa propre technologie dans le processus. D’ailleurs, cette dernière décrit l’installation comme une «base de partage des connaissances et des compétences» permettant de promouvoir la collaboration entre les entreprises et les innovateurs dans le développement des écosystèmes 5G.

« Avec l’ouverture de notre centre d’innovation et d’expérience 5G à Londres, en tant que leader de la 5G, nous franchissons une nouvelle étape importante », a déclaré Victor Zhang président du département Global Government Relations de Huawei.

Pour ce dernier « ce que nous avons ouvert aujourd’hui permettra une véritable collaboration entre les entreprises et les technologues britanniques et mettra en valeur l’énorme potentiel des applications 5G pour les secteurs privé et commercial. »

Cette ouverture entre dans le cadre de la mission que s’est donnée Huawei de promouvoir la 5G et de valoriser l’importance de son rôle dans le déploiement de réseaux 5G. La compagnie n’hésite pas à mettre en avant les avantages économiques de cette nouvelle technologie et de ce qu’elle peut apporter à des secteurs tels que la santé et la fabrication.

La société a jusqu’à présent signé 60 contrats commerciaux 5G, y compris avec les quatre opérateurs mobiles britanniques.
A lire aussi : Le Royaume-Uni interdit Huawei