Les ventes de voitures neuves ont baissé de 11,6% sur un an en septembre. La Chine, premier marché automobile au monde, fait face à son troisième mois de contraction de suite.

D’après les données publiées par l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), le nombre d’immatriculations est revenu à 2,39 millions en septembre 2018, dans un contexte de ralentissement économique et de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Entre janvier et août 2018, le marché automobile, avec 20,49 millions de voitures neuves, reste en hausse de 1,5%. Mais, à trois mois de la fin l’année, l’objectif de croissance de 3% du marché sur l’ensemble de l’année 2018 est hors d’atteinte, a précisé la CAAM.

D’autant plus que la contraction semble s’accélérer, car le recul avait été de 3,8% en août et de 4,0% en juillet. Ce ralentissement est une mauvaise nouvelle pour des constructeurs internationaux tels que General Motors, Toyota et Volkswagen. Ces compagnies comptent sur le marché chinois pour maintenir leur croissance.