Sélectionner une page

Afrique,Zoologie

Interdiction totale du commerce de l’ivoire d’ici la fin de 2017

Depuis deux ans, le gouvernement restreint progressivement le commerce de l’ivoire. Ce 30 décembre, une nouvelle étape a été franchie en annonçant l’interdiction « peu à peu (de, ndlr) tout commerce et transformation de l’ivoire dans le pays d’ici la fin 2017″.  

L’interdiction totale concernera « 34 entreprises de transformation de l’ivoire et 143 centres de commerce, des dizaines devant fermer d’ici mars 2017 », a annoncé l’agence de presse, Xinhua.

Pour Aili King, responsable de la Wildlife Conservation Society in Asia, organisme de protection des espèces sauvages en Asie, « c’est une grande nouvelle qui fermera le plus grand marché au monde pour l’ivoire des éléphants« .

« Je suis très fier que mon pays montre la voie qui permettra aux éléphants de vraiment échapper à l’extinction. Cela change la donne pour les éléphants d’Afrique« , a indiqué ce dernier dans un communiqué.

Une défense d’éléphant sculptée.

De son côté, le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund) a salué « la décision de la Chine d’interdire son commerce domestique d’ivoire si rapidement, souligne la détermination du gouvernement et son leadership pour réduire la demande d’ivoire et aider à sauver les éléphants d’Afrique« , a souligné Lo Sze Ping, PDG du WWF-Chine.

« La fermeture du plus grand marché légal du marché de l’ivoire va dissuader les gens en Chine et ailleurs d’acheter de l’ivoire et de rendre plus difficile pour les trafiquants d’ivoire de vendre leurs stocks illégaux« , a assuré ce dernier dans un communiqué.

Cependant, WWF a pointé du doigt le commerce et la transformation de l’ivoire à Hong Kong. Le WWF souhaite que l’île arrête à son tour le commerce de l’ivoire d’ici 2021. « Avec le marché chinois fermé, Hong Kong peut devenir le marché favori des trafiquants pour blanchir l’ivoire illégal sous couverture du commerce légal de l’ivoire« , a commenté Cheryl Lo, un responsable de WWF.

Plus de 20 000 éléphants ont été massacrés pour leur ivoire en 2015, seuls quelque 415 000 individus restent encore, selon le WWF. En janvier 2014, le gouvernement a détruit 6,15 tonnes d’ivoire illégal, afin de prouver son soutien à l’action internationale de lutte contre la montée du braconnage des éléphants et le commerce illégal d’ivoire.

Plus récemment, le gouvernement a décidé d’interdire le commerce domestique de l’ivoire, afin de réduire l’ampleur du trafic illégal. Le 2 novembre 2016, Marc Languy, directeur régional adjoint pour l’Afrique chargé de la coordination des bureaux d’Afrique centrale de WWF (Worldwide Fund for Nature), avait expliqué à Xinhua, que « le fait que la Chine donne un signal fort que l’ivoire est un produit qu’il ne faut pas acheter et vendre, c’est un message fort à la population. Donc ça aura un impact ».  

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :