vendredi, juin 14

Janet Yellen souhaite se rendre en Chine pour apaiser les tensions

La secrétaire américaine du Trésor Janet Yellen prévoit de se rendre prochainement en Chine, a annoncé Washington, après sa rencontre « constructive » le 18 janvier en Suisse avec le vice-premier ministre chinois, Liu He.

Ils ont « échangé des vues sur les développements macroéconomiques et financiers », a indiqué le Trésor américain dans un communiqué. L’institution a évoqué une « conversation constructive » au cours de laquelle ils ont convenu de « renforcer davantage » la communication sur les questions économiques, mais aussi de développement durable.

« Elle se réjouit de se rendre en Chine et d’accueillir ses homologues aux États-Unis dans un futur proche », a précisé le communiqué, sans donner de dates. Janet Yellen est « bienvenue » pour une visite en Chine « à un moment approprié cette année », a de son côté déclaré Liu He, a rapporté l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, parlant aussi de « discussions constructives ».

Janet Yellen et Liu He ont eu une rencontre « constructive« 

Après trois entretiens à distance, Janet Yellen et Liu He se sont rencontrés à Zurich pour la première fois en face à face depuis leurs prises de fonction. « Face à des perspectives économiques mondiales compliquées, il y a un besoin urgent pour les deux plus grandes économies au monde de communiquer étroitement sur les conditions macroéconomiques et financières mondiales et d’échanger des vues sur la façon dont nous répondons à différents défis », a déclaré la ministre américaine lors d’un point presse avant la rencontre.

Évoquant la rencontre entre les présidents américain Joe Biden et chinois Xi Jinping en novembre 2022 en marge d’un sommet du G20 à Bali, Janet Yellen a reconnu que les États-Unis et la Chine ont « des points de désaccord », mais les deux pays ne doivent pas « laisser les incompréhensions, en particulier celles venant d’un manque de communication, détériorer inutilement » leurs relations.

Pour sa part, Liu He a également mentionné la rencontre en novembre entre Xi Jinping et Joe Biden, et a dit vouloir assurer « une communication sérieuse » et « une coordination sur les affaires macroéconomiques, le changement climatique et autres questions d’intérêt mutuel ».

« Actuellement, il semble que nous sommes confrontés à des problèmes », a répondu le vice-premier ministre chinois à Janet Yellen, par le biais d’une interprète devant la presse en avant les discussions à Zurich. « Mais comme l’a dit le président Xi, […] il y a toujours plus de solutions que de problèmes », a-t-il ajouté.

Il a appelé à gérer les différences « de manière appropriée », et a affirmé que « quelle que soit la façon dont les circonstances changent, nous devons toujours maintenir le dialogue ».

Les tensions entre les deux grandes puissances économiques se sont intensifiées au cours des trois dernières années, mais la situation s’est exacerbée à la suite de la visite de l’ancienne présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, à Taïwan, en août 2022.

Signe que la Chine et les Etats-Unis tentent d’apaiser les tensions et de réchauffer leurs relations, Antony Blinken devait se rendre en Chine les 5 et 6 février, le premier déplacement à ce niveau depuis celui de son prédécesseur républicain Mike Pompeo en octobre 2018. Mais il a annulé suite à la polémique autour du ballon chinois survolant leur territoire.

Il avait été annoncé par la Maison-Blanche après le long entretien entre les présidents américain et chinois à Bali, au cours duquel les deux dirigeants avaient appelé au calme, mais les dates n’avaient pas été officiellement communiquées à ce moment-là.

La Chine salue la volonté de Janet Yellen de vouloir effectuer une visite en Chine

« La Chine salue la volonté de la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen d’effectuer une visite en Chine », a déclaré la porte-parole du ministère chinois du Commerce, lors d’une conférence de presse régulière.

Pour certains experts chinois, cette déclaration envoyait un message clair sur la position ouverte de dialogue de la Chine avec les États-Unis, et ce malgré leurs différends.

Selon l’agence de presse, Bloomberg, Janet Yellen a déclaré : « Je pense qu’une meilleure communication est importante […] J’espère toujours pouvoir faire une visite en Chine et rencontrer mes homologues économiques, mais je n’ai pas plus de détails à offrir ».

Pour la porte-parole du ministère du Commerce, Shu Jueting, il est important pour la Chine et les Etats-Unis « de maintenir une communication normale », et a évoqué la réunion constructive d’une demi-journée tenue entre Liu He et Janet Yellen à Zurich.

« Maintenant que les relations sino-américaines sont affectées par l’affaire du ballon, la déclaration de Mme Yellen sur sa volonté de se rendre en Chine envoie un signal relativement positif », se sont accordés les experts chinois,

Song Guoyou, directeur adjoint du Centre d’études américaines de l’Université Fudan, a indiqué que « c’est le reflet de la voix pragmatique du secteur économique et financier aux États-Unis ». Pour ce dernier, la visite de Janet Yellen, si elle a lieu, aidera à « dégeler » les relations tendues.

Le rebond économique de la Chine devrait soutenir l’économie mondiale atone. Le département américain du Commerce a annoncé que le commerce sino-américain de marchandises avait atteint un niveau record de 690,6 milliards de dollars (+622 milliards d’euros) en 2022.

« Cela est survenu malgré les tarifs douaniers élevés imposés par les États-Unis et d’autres facteurs, reflétant les interactions économiques et commerciales bilatérales étroites ente les deux pays », ont déclaré des experts.

« Mais d’autres problèmes continuent de nuire aux relations bilatérales, principalement l’utilisation par Washington de restrictions technologiques comme arme politique contre la Chine« , selon eux.

Song Guoyou a indiqué que « la répression américaine contre les entreprises technologiques chinoises et les restrictions correspondantes ont eu un effet très négatif sur le développement sain des relations économiques et commerciales bilatérales ».

Ce dernier a ajouté que « si les deux parties parviennent à un consensus lors de la visite de Mme Yellen, si elle a lieu, ce sera certainement positif pour les deux parties ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *