Les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022 ont dit tirer des leçons de l’organisation jugée réussie des Jeux d’été par Tokyo et de ses stratégies pour faire face au Covid-19.

Nouveau siège du Comité olympique à Lausanne

34  membres du Comité d’organisation des JO de Beijing ont été envoyés à Tokyo pour participer au programme d’observateurs du Comité international olympique (CIO). Ces derniers sont récemment revenus des Jeux d’été, où «ils ont acquis une expérience et des connaissances de première main en travaillant avec leurs homologues japonais à des postes clés», selon le Comité d’organisation de Beijing.

Le comité a indiqué qu’ils «ont également étudié les défis opérationnels liés à l’organisation du plus grand événement sportif au monde durant une pandémie».

Après avoir examiné les notes, les séquences vidéo et les documents ramenés de Tokyo, les organisateurs des JO de Beijing 2022 «sont davantage confiants quant à l’organisation de Jeux d’hiver simplifiés et sûrs, qui devraient commencer le 4 février».

«Même si nous nous préparons pour les sports d’hiver, être témoin et apprendre de près comment les hôtes japonais ont relevé ce défi dans les circonstances d’une pandémie nous a fourni des références inestimables», a déclaré Yan Cheng, directeur des ressources humaines du Comité d’organisation de Beijing.

La Chine a mit en place des mesures de confinement et de recherche de contacts pour les cas infectés par le Covid-19. Cependant, les organisateurs des JO de Beijing 2022 en visite à Tokyo «ont tiré des leçons de l’approche de Tokyo, en particulier pour les protocoles de santé sur les sites de compétition et les installations des médias».

Les mesures japonaises devraient s’ajouter aux contre-mesures pandémiques de la Chine pendant les Jeux d’hiver, ont déclaré les organisateurs. «Nous avons prêté attention aux détails, tels que l’utilisation de sprays désinfectants avec une pédale sur laquelle vous pouvez appuyer avec votre pied, plutôt que d’utiliser vos mains, pour minimiser les risques d’infection», a indiqué Wang Tongguo, membre du département des services des Jeux de Beijing 2022.

Les hôtels ont été différenciés par des codes couleur pour séparer les athlètes et le personnel des JO qui avaient terminé leur quarantaine obligatoire de ceux qui ne l’avaient pas fait. De plus, la distribution des kits d’auto-test de Covid-19 au village des athlètes sont également des mesures qui seront utiles, a ajouté Wang Tongguo.

À six mois de l’ouverture des JO d’hiver à Beijing et dans la ville coorganisatrice de Zhangjiakou, dans la province du Hebei (nord), les 12 sites de compétition ont été achevés et testés. La construction du reste des installations devrait être terminée d’ici octobre 2021.

Les organisateurs des JO de Beijing 2022 sont maintenant occupés à finaliser les détails de la cérémonie d’ouverture et à former les volontaires. Ils se préparent également à 10 épreuves tests finales qui seront tenues de septembre à décembre 2021, auxquelles pourraient participer des athlètes étrangers.

D’autres points importants doivent être finalisés comme les JO de Beijing autoriseront les spectateurs internationaux, le programme de billetterie, et la durée de la période de quarantaine avant les JO. Les détails sont en cours de négociation entre le Comité d’organisation de Beijing, le Comité international olympique et les fédérations internationales de sports d’hiver.

«Alors que les Jeux de Tokyo touchaient à leur fin, nous avons été très émus lors de nos au revoir avec les athlètes», a déclaré Yang Yang, champion olympique à la retraite de patinage de vitesse sur piste courte et actuel vice-président de l’Agence mondiale antidopage.

«Pourtant, savoir que les Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022 approchent à grands pas nous a de nouveau remplis d’excitation», a indiqué ce dernier.