Dans une interview accordée au journal français La Croix, Joshua Wong, 22 ans, a expliqué pourquoi il ne prône pas l’indépendance d’Hong Kong.

Le jeune leader du Parti Demosisto et du Mouvement pro-démocratie des parapluies en 2014, a reçu le 5 décembre le Prix Lantos des droits de l’homme. Cette distinction honore les défenseurs des droits humains.

« Mon parti Demosisto (démocratie et résistance) ne défend pas l’indépendance de Hong Kong. Le Parti national, qui défendait l’idée d’indépendance pour Hong Kong, a été interdit en septembre dernier. Nous défendons l’autodétermination de Hong Kong, promise dans la Loi fondamentale (Constitution locale). Mais même ce concept d’autodétermination est désormais suspect aux yeux du gouvernement hongkongais. Et il existe un risque que mon parti Demosisto soit, lui aussi, interdit à terme. Pékin persécute clairement les démocrates de Hong Kong ».