Les autorités sud-africaines vont bénéficier d’un financement de 790 millions de dollars (695,2 M€) de la part du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), d’après K.V. Kamath, président de la New Developpement Bank (NDB) des BRICS.

D’après ce dernier, ce nouveau financement permettra de soutenir trois projets sud-africains. Cependant, d’après l’agence de presse Reuters, près de 480 millions de dollars des fonds approuvés permettront d’atténuer les difficultés de financement de la centrale électrique d’état au charbon de Medupi.

«Nous prévoyons terminer l’année avec un total d’approbations de prêts d’environ 2,3 milliards de dollars en Afrique du Sud», a indiqué le président Kamath ce lundi, d’après des propos relayés par Reuters.

En juillet 2018, pour financer des projets énergétiques en Afrique du Sud, la Banque de Développement a approuvé des prêts de 300 millions de dollars (264 M€). Ce financement était très attendu par le pays qui tente de diversifier son bouquet énergétique.

Les autorités souhaitent réduire sa dépendance vis-à-vis des centrales électriques au charbon très polluantes et d’investir dans les énergies renouvelables.

Ce prêt de 300 millions est destiné à des projets qui réduisent les émissions de dioxyde de carbone et améliorent l’efficacité énergétique. Le financement sera acheminé via la Banque de développement de l’Afrique australe.