Les autorités chinoises vont construire une nouvelle route à 134 millions de dollars en Ouganda.

Cette nouvelle infrastructure de 97 km, sur les axes Masindi-Biso, Kabaale-Kizirafumbi et Hohwa-Nyairongo-Kyarushesha-Butole. La construction devrait durer 3 ans, et être réalisé par la China Railway Seventh Group.

La nouvelle route fait partie d’un réseau de plus de 700 km prévu, destiné à mettre en place en Ouganda. Il permettra de desservir les sites pétroliers du pays, qui entreront en production d’ici 2021.

Le projet vise aussi à employer la main-d’œuvre locale et valoriser l’expertise des entrepreneurs ougandais. D’après Allen Kagina, directrice de l’Autorité nationale ougandaise des routes (Unra), près de 30% des travaux prévus, devraient être confiés à des entreprises locales.

«L’accord contractuel entre l’Unra et le contrat stipulent que l’entrepreneur préfinancera et exécutera les travaux pour une période de 12 mois à compter de la date de démarrage, pendant que le gouvernement ougandais obtient les fonds nécessaires pour payer ou exécuter les travaux», a également indiqué la responsable.