Ce 1er Octobre 2019, en célébrant son 70ème anniversaire, la République Populaire de Chine, nous a enseigné que rien ne peut arrêter la marche d’un peuple décidé à prendre son destin en main. Elle nous a enseigné que les grands peuples font les grands hommes et les grands hommes écrivent les pages glorieuses de l’histoire des grands  peuples.

Le 1er Octobre 1949, le grand homme que demeure Chairman Mao Zedong, sous la clairvoyance du Parti Communiste Chinois,  écrivait une page glorieuse de l’histoire du peuple chinois en proclamant l’indépendance de la République Populaire de Chine. Le CPC venait de réaliser l’une des missions historiques qu’il s’était assigné lors de sa création en 1921. Une autre grande mission historique du Parti Communiste Chinois porte sur la réalisation du « grand renouveau de la Nation chinoise ». Le renouveau de la Nation Chinoise s’inscrit dans la mise en œuvre de l’objectif des deux centenaires. Il s’agit de :

  • bâtir en Chine une «Société de moyenne aisance sur tous les plans» à l’horizon 2021, au moment de la célébration du 100ème  anniversaire du Parti Communiste Chinois ;
  • faire de la Chine « un pays socialiste moderne, prospère, puissant, harmonieux et hautement civilisé » à l’horizon 2049, au moment de la célébration du 100eme anniversaire de la République Populaire de Chine.

En parlant du 1er Octobre 1949, nous nous remémorons la déclaration faite par Chairman Mao Zedong à la veille de la proclamation de l’indépendance de la Chine Nouvelle en ces termes: « Une fois la destinée de la Chine, dans les mains du peuple, le peuple Chinois verra la Chine pareille au soleil levant, éclairer de ses rayons tout son territoire, asséchant rapidement les mares boueuses…Les blessures de la guerre seront guéries. Nous bâtirons, non seulement nominalement mais dans la réalité une République Populaire de Chine entièrement nouvelle, forte et prospère ». Une véritable prédiction que le peuple chinois est entrain de vivre actuellement.

Le 1er Octobre 1949 nous rappelle la révolution chinoise, la construction, puis ‘’la Reforme et l’Ouverture’’ (1978) afin de réaliser la prospérité pour le peuple chinois. La révolution chinoise était avant tout le retour aux sources, aux valeurs fondamentales de la civilisation chinoise: le travail acharné et le patriotisme. La révolution a procuré au  grand peuple chinois sa dignité, sa personnalité sans lesquelles l’être humain demeure un être hybride.

La révolution, c’était aussi le refus de l’aide avilissante, de la compassion impérialiste pour se prendre dignement en charge. Il fallait nettoyer le pays des méfaits du colonialisme et de la domination étrangère. La construction et la politique de ‘’la Reforme et de l’ouverture’’ ont contribué à faire entrer  la Chine Nouvelle dans la mondialisation avec son identité propre et enrichir le peuple chinois des expériences d’ailleurs.

En ce 1er Octobre 2019, 70ème anniversaire de la Chine nouvelle, l’observateur avisé de la Chine  pouvait aisément relever quatre symboliques assez significatives.

La première symbolique porte sur la visite du Président Xi Jinping au Mausolée de Chairman Mao Zedong le 30 septembre. A la veille de la cérémonie officielle du 1er Octobre, accompagné des membres du Comité Central du Parti Communiste Chinois, le Président Xi Jinping s’est recueilli au Mausolée où repose le corps de Chairman Mao. C’est là un signe de piété et de respect à l’endroit de l’illustre homme et de ses 12 compagnons, fondateurs du Parti Communiste chinois en 1921. C’est aussi un vibrant hommage aux héros de la longue lutte d’indépendance et de la réunification de la Chine.

La deuxième symbolique demeure en la présence des deux anciens Dirigeants Jiang Zemin et Hu Jintao aux cotés du Président Xi Jinping à la tribune officielle le 1er Octobre 2019.  Cette présence est caractéristique de la gouvernance chinoise basée sur le respect des anciens et la continuité dans la politique programmatique du Parti Communiste Chinois.

La troisième symbolique réside dans l’immense discours prononcé par le Président Xi Jinping en prélude aux défilés militaire et civil sur la place Tienanmen à Beijing. Tel un message ‘’clair comme l’eau de roche’’, le Président Xi Jinping a exprimé la détermination du peuple chinois à aller de l’avant en ces termes: « … Rien ne peut ébranler le fondement de notre Nation ….rien  ne peut entraver la marche de la Chine et du peuple chinois vers le progrès et la paix ». 

 La quatrième symbolique de cet évènement hors du commun réside dans l’immense et impressionnante parade militaire, déroulée comme un papier à musique. Telle une force tranquille, avec 15.000 soldats et des armes de haute technologie, la Chine a expliqué au reste du monde qu’elle a les moyens humains et matériels de défendre la patrie.

La cinquième symbolique réside dans le défilé civil. Ce défilé a été une expression mémorable de la diversité culturelle de la Chine, un moment de gaité, de joie, un passage en revue des témoins probants de l’évolution de la Chine dans tous les domaines de la vie économique, sociale, culturelle et scientifique des années 1950 (lendemain de l’indépendance) à nos jours.

Les 70 années écoulées de la Chine, c’est l’histoire de profonds changements (le bond en avant) pour accomplir le miracle de développement sans précédent dans l’histoire des civilisations humaines. En quelques décennies le pays a achevé un parcours que nombre de pays développés ont mit des siècles à réaliser.

La Chine a répondu aux besoins essentiels d’une population de 1.4 milliard d’habitants. Elle est aujourd’hui la deuxième plus grande économie du monde grâce à la vertu du travail acharné, une gouvernance  patriotique et une vision d’avenir clairement définie par le Parti Communiste Chinois. La prédiction de Chairman Mao, se révèle aujourd’hui être le rêve chinois, le rêve d’un peuple.

A cet égard le Président Xi Jinping dira : « Nous devons le réaliser en nous appuyant sur le peuple et accomplir notre devoir de faire le bonheur du peuple…Afin de réaliser le rêve chinois, nous devons faire rayonner l’esprit chinois, celui qui combine l’esprit de la nation dont le noyau est le patriotisme… ». Au regard des ambitions affichées pour son développement, la Chine confirme son engagement en faveur de la Construction d’une Communauté de destin pour l’humanité.  

Les pays africains ont tout à apprendre de la Chine, notamment: La vertu du travail acharné, le patriotisme, la gouvernance visionnaire et le refus de l’aide avilissante. Le « copier –coller » des modèles européens n’ont jusqu’ici fait que créer le chaos et maintenir dans la pauvreté et le sous développement le continent le plus riche de la planète.


Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Chine-Magazine.Com.