Commentaire publié sur le site de Radio Chine Internationale – La mise au point des vaccins contre la Covid-19 est sans doute une bonne chose, mais le dur reste encore à faire : assurer la distribution équitable de ce précieux sésame, d’autant plus que le fossé entre les riches et les pauvres est encore grand en matière de l’obtention des vaccins.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus

Combien il est inquiétant d’assister à la répartition inégale des vaccins dans le monde? Combien de doses des vaccins un pays à faible revenu peut-il recevoir? Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a récemment révélé que 49 pays riches ont reçu plus de 39 millions de doses de vaccin, alors que certains pays moins développés n’en disposent que 25.

Les inquiétudes de Tedros Adhanom Ghebreyesus devraient être celles du monde entier. De la production à l’achat, les défenseurs de l’égoïsme pour la vaccination «renforcent» l’inégalité entre les pays riches et les pays pauvres.

Certains pays occidentaux ont déjà acheté et stocké des vaccins en grande quantité. Des fabricants occidentaux de vaccins, à la recherche de profits, ont contourné le COVAX en donnant la priorité à la fourniture de vaccins aux pays riches. Ce qui a entraîné une hausse des prix, perturbé le marché et conduit à l’arrêt des achats de vaccins par l’OMS.

Ces comportements sont égoïstes, myopes et dangereux. Comme l’a dit Tedros Adhanom Ghebreyesus, cette approche consistant à privilégier d’abord ses propres intérêts ne fait que prolonger l’épidémie et les mesures de blocus, accroître la souffrance humaine et les pertes économiques.

Face à l’épidémie qui ravage le monde, l’humanité a besoin de solidarité et de coopération sans frontières. La Chine a agi dans ce sens.

De son engagement à faire des vaccins un bien public mondial accessible à tous, en passant par son adhésion au programme de mise en œuvre du vaccin contre la Covid-19, jusqu’à la recherche et le développement conjoints de vaccins avec des partenaires dans plus d’une douzaine de pays, la Chine fait preuve de son sens des responsabilités en tant que puissance responsable pour promouvoir la création d’une communauté de santé humaine. Selon des statistiques incomplètes, plus de 40 pays sont favorables à l’importation des vaccins chinois.

Pourquoi les vaccins chinois ont-ils reçu tant de «voix de confiance»? Premièrement, parce que les vaccins chinois sont sécurisés et efficaces. Des vaccins chinois peuvent être stockés dans un environnement de 2℃ -8 ℃, un avantage qui va contribuer à la baisse des coûts de stockage et de transport dans les pays en développement.

Le quotidien britannique Financial Times a récemment rapporté que les pays développés avaient largement monopolisé la fourniture de vaccins mRNA. Pour les pays sévèrement touchés par l’épidémie, dont la plupart sont des pays en développement, le vaccin chinois est la seule option.

Les pays du monde entier doivent faire ce qu’a fait la Chine pour lutter ensemble contre l’épidémie.