Le président Xi Jinping a déclaré qu’« il est important de renforcer les capacités de surveillance, d’alerte rapide et d’intervention d’urgence en cas de pandémie».

Raison pour laquelle, Xi Jinping a annoncé une aide internationale supplémentaire de 3 milliards de dollars (2,7 mds €) pour soutenir la réponse mondiale à la pandémie de Covid-19 et la reprise socio-économique dans les pays en développement.

Le président chinois Xi Jinping a déclaré au Sommet mondial sur la santé organisé par l’Italie que le soutien monétaire se poursuivrait au cours des trois prochaines années.

«Ayant déjà fourni 300 millions de doses de vaccins au monde, la Chine fournira davantage de vaccins au mieux de ses capacités», a déclaré Xi Jinping lors de l’événement retransmis en direct.

La Chine soutient la renonciation aux droits de propriété intellectuelle des vaccins Covid-19 et «soutiendra l’Organisation mondiale du commerce pour ce faire», a assuré Xi Jinping.

Lire aussi : Covid-19 : la Chine souhaite la levée des brevets en Afrique

Mettant l’accent sur la mise à disposition des vaccins pour tous et rejetant le «nationalisme vaccinal», le président Xi Jinping a déclaré qu’il était nécessaire de «s’attaquer à la fois aux symptômes et aux causes profondes à mesure que nous améliorons le système de gouvernance».

Xi Jinping a souhaité «assurer la justice et l’équité et combler le ‘fossé vaccinal’. Il nous faut rejeter le nationalisme vaccinal, résoudre les problèmes de production et de distribution des vaccins et en renforcer l’accessibilité et l’abordabilité dans les pays en développement».  

En effet, «nous devons combattre tant les symptômes que les causes profondes pour perfectionner le système de gouvernance. Nous devons renforcer et valoriser le rôle de l’ONU et de l’OMS. Il nous faut poursuivre l’esprit d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfice partagé, prêter une oreille attentive aux pays en développement et mieux refléter leurs revendications légitimes».

«Il est aussi important de renforcer nos capacités de surveillance, d’alerte et de réaction rapide, de traitement en cas de grandes épidémies, de gestion du stock du matériel d’urgence et du soutien logistique, de lutte contre la désinformation et de soutien aux pays en développement», a assuré Xi Jinping.

Pour Xi Jinping, «les grands pays de la recherche et de la production de vaccins ont à assumer leurs responsabilités de fournir plus de vaccins aux pays en développement qui en ont un besoin urgent. Les institutions financières multilatérales doivent soutenir par la finance inclusive les pays en développement pour faciliter leurs achats de vaccins. L’OMS est appelée à intensifier les efforts dans le cadre de la facilité COVAX».

Le 11 mars 2020, la Chine avait également déjà fait don de 20 millions de dollars à l’Organisation Mondial de la Santé (OMS), puis en avril 2020, durant le pic épidémique de Covid-19, la Chine a annoncé son don de 30 millions de dollars en espèces à l’OMS pour soutenir sa lutte mondiale contre le nouveau coronavirus.

Les dons de la Chine sont intervenus alors que des critiques étaient formulées contre l’OMS et la Chine, par l’ancien président américain Donald Trump.

Lire aussi : Donald Trump torpille l’OMS, Xi Jinping la valorise