Communiqué CGTN – La situation dans l’est de l’Ukraine a récemment connu des changements rapides, suscitant une grande inquiétude au sein de la communauté internationale. La question de l’Ukraine s’inscrit dans un contexte historique complexe et la situation actuelle est le résultat de l’interaction de nombreux facteurs compliqués.

Le président chinois Xi Jinping s’est entretenu le 26 février 2022 avec son homologue russe, Vladimir Poutine, au téléphone, échangeant des vues sur la situation en Ukraine.

Le président chinois a clairement indiqué que la Chine soutenait la Russie dans la résolution du problème par le biais de négociations avec l’Ukraine.

LA POSITION DE LA CHINE SUR LA QUESTION DE L’UKRAINE EST COHÉRENTE

Au cours de la conversation téléphonique, Xi Jinping a déclaré à Vladimir Poutine que la Chine détermine sa position concernant la question ukrainienne en fonction de ses propres critères.

Lire aussi : Pékin réaffirme sa position sur l’Ukraine

Xi Jinping a rappelé que la Chine a toujours eu pour position fondamentale de respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays et de se conformer aux objectifs et aux principes de la Charte des Nations unies.

La Chine a récemment réitéré son appel à toutes les parties impliquées dans la question ukrainienne à faire preuve de retenue pour éviter une nouvelle escalade des tensions et s’est opposée aux actions qui attisent la guerre.

En ce qui concerne les points chauds de la région, comme l’a souligné la porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Hua Chunying, la Chine s’est toujours engagée à promouvoir la paix et la négociation et à jouer un rôle constructif dans la recherche d’une résolution pacifique de ces questions.

REJETER L’ESPRIT DE GUERRE FROIDE

«Il est important de rejeter la mentalité de la guerre froide, de prendre au sérieux et de respecter les préoccupations raisonnables de tous les pays en matière de sécurité et de parvenir à un mécanisme de sécurité européen équilibré, efficace et durable par la négociation» a déclaré Xi Jinping.

Ce dernier a ajouté que la Chine est prête à travailler avec les autres membres de la communauté internationale pour promouvoir une sécurité commune, globale, coopérative et durable, et à sauvegarder résolument le système international centré sur les Nations Unies et l’ordre international fondé sur le droit international.

Xi Jinping a souligné, lors d’une conversation téléphonique avec le président français Emmanuel Macron le 16 février, que les parties concernées devaient s’en tenir à la direction générale du règlement politique, utiliser pleinement les plateformes multilatérales et chercher un règlement global de la question ukrainienne par le dialogue et la consultation.

Lors de son entretien avec Xi Jinping, Vladimir Poutine a exprimé la volonté de la Russie de mener des négociations de haut niveau avec l’Ukraine. Plus tard, le Kremlin a également annoncé que Moscou était prête à envoyer une délégation à Minsk, la capitale de la Biélorussie, pour discuter avec l’Ukraine.