lundi, juin 24

La Chine bientôt un pays à revenu élevé

D’après Justin Lin Yifu, doyen de l’École nationale du développement de l’Université de Pékin, la Chine devrait maintenir un taux de croissance annuel moyen de 6% pour les 10 prochaines années atteignant ainsi le palier de pays à revenu élevé d’ici sept ans.

Lors de la conférence annuelle du Forum de Boao, Justin Lin Yifu a affirmé que la Chine deviendrait la 3ème puissance économique depuis la fin de la Second Guerre Mondiale à passer du stade de pays à faible revenu à celui de pays à revenu élevé.

La Corée du Sud et l’île chinoise de Taiwan sont les deux autres économies à avoir accompli un tel bond économique. D’après lui, d’ici 2025, près de 39% de la population mondiale vivra dans des pays à revenu élevé.

L’économiste prévoit que la Chine deviendra la plus grande puissance économique du monde en 2030, y compris en se basant sur les facteurs de taux de change. D’ici là, la contribution de la Chine à l’économie mondiale pèsera pour plus de 30%.

De son côté, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l’économie mondiale progressera de 3,6% en 2018, tandis que la croissance économique de la Chine atteindra 6,7%, contribuant pour 35% à la croissance économique mondiale.

Lin Yifu a expliqué aux 2 000 participants du Forum de Boao que les 9,5% de taux de croissance moyen du PIB de la Chine entre 1978 et 2017 et les 14,8% de taux de croissance annuelle moyen des échanges constituent «un formidable progrès pour le pays et sont un gage de l’ouverture de la Chine».

Ce dernier a conclut que «la Chine est désormais bien lancée sur une nouvelle voie de développement qui lui permettra de se transformer en un pays moderne et avancé et qu’elle sera capable de maintenir un taux de croissance annuelle moyen de 6% dans les 10 prochaines années».  

Dès 2015, l’économiste estimait que «la Chine continentale pourrait bien éviter le piège des pays à revenu intermédiaire et devenir le troisième pays à revenu élevé en cinq ans après la Corée du Sud et Taïwan, qui ont connu le même processus».

Ce dernier expliquait que «de nombreux pays en développement sont confrontés au risque de se retrouver dans le piège du faible revenu ou du revenu intermédiaire, mais la Chine devrait être en mesure d’éviter ce problème d’ici 2020».

Selon le Bureau national des statistiques, le PIB par habitant était de 7 575 dollars (6 211,5 €) en 2014 en Chine, ou 12 % de plus qu’en 2013.

«Le taux de croissance du PIB par habitant en Chine est beaucoup plus rapide que celui de la moyenne des pays développés, située à 2%, ce qui pourrait permettre à la deuxième plus grande économie de rattraper son retard», avait il indiqué en 2015

A contrario, selon les données du Bureau d’état des statistiques, entre janvier et septembre 2017, la croissance des revenus disponibles par habitant s’est accru de 7,5 % (après déduction des facteurs) dans tout le pays, soit 1,2 point de pourcentage comparé, à la même période l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *