Sélectionner une page

Energies,TERRE

La Chine construit de nouvelles usines à charbon

Les autorités chinoises ont annoncé leur intention de construire de nouvelles centrales électriques à charbon dont la capacité équivaut à celle de toute la production de l’Union Européenne. Cette décision contredit les engagements du pays en matière de lutte contre le changement climatique.

Selon une étude de l’ONG américaine Global Energy Monitor, la Chine, premier émetteur mondial de CO2, va construie des usines entre janvier 2018 et juin 2019. Elles représenteront une capacité totale de près de 43 gigawatts, annulant la baisse des émissions réalisées par le reste du monde.

Les chercheurs ont alerté sur le fait qu’une hausse de la capacité énergétique de la Chine était incompatible avec l’engagement pris en 2015 lors de la COP21 à Paris, dont la Chine est signataire. A cette occsasion, les signtaires visaient à limiter à deux degrés le réchauffement climatique global.

Selon ce rapport, les centrales à charbon en construction ou sur le point d’être rouvertes dans le pays représentent 147,7 gigawatts, presque autant que l’actuelle capacité de l’UE, qui est de 150 gigawatts. Ces usines porteraient la capacité totale des centrales à charbon de Chine à 1.174,7 gigawatts.

Selon le rapport de Global Energy Monitor, groupe à but non lucratif surveillant les centrales à charbon, la croissance du charbon en Chine est due au lancement par les gouvernements régionaux à de nombreux projets sur une période de deux ans afin d’assurer la croissance de leur économie locale.

Le ralentissement économique du pays pourrait affaiblir la volonté de la Chine de développer les énergies renouvelables, malgré les appels lancés ces dernières années par le pouvoir central, afin de ralentir le développement des centrales au charbon.

« Le risque est que les dirigeants chinois ressentent le besoin de continuer à soutenir les industries intensives en charbon et de placer les préoccupations climatiques au second plan afin de poursuivre la croissance économique« , a déclaré à l’Agence France Presse Christine Shearer, l’une des responsables de Global Energy Monitor.

Dans son rapport annuel publié la semaine dernière, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a mis en garde contre les politiques énergétiques actuelles dans le monde qui risquent d’aboutir à une situation où « des centaines de millions de gens n’ont pas accès à l’électricité (…) et où les émissions de CO2 auraient d’importantes conséquences sur le changement climatique ».

De son côté, Ted Nace, responsable de Global Energy Monitor, a déclaré que les nouvelles centrales au charbon auraient un impact significatif sur les émissions de carbone de la Chine, qui étaient déjà en augmentation.

« Ce que l’on construit en Chine est en train de transformer à lui seul ce qui serait le début du déclin du charbon en une croissance continue », a-t-il déclaré, ajoutant que la Chine «noyait» les progrès mondiaux en matière de réduction des émissions.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire