La Chine espère que le Myanmar prendra des mesures concrètes pour protéger la sécurité des ressortissants chinois au Myanmar et empêcher que des incidents similaires ne se reproduisent.

Zhao Lijian, porte parole du Ministère des Affaires étrangères

Lors d’un point de presse, le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian a répondu à des questions sur le vandalisme, le pillage et l’attaque contre des entreprises chinoises au Myanmar.

Lire aussi : Les investissements chinois au Myanmar attaqués

L’ambassade de Chine au Myanmar a immédiatement contacté la Chambre de commerce des entreprises chinoises au Myanmar et les entreprises concernées, et a rapidement demandé à la police locale de « prendre des mesures fortes pour protéger la sécurité des entreprises et des employés chinois ».

Le Myanmar a envoyé des forces de police et des pompiers supplémentaires dans la région pour maintenir l’ordre et gérer la situation, a déclaré Zhao Lijian. « La Chine continuera d’exhorter le Myanmar à prendre des mesures pratiques pour mettre fin à tous les comportements violents, enquêter et traiter les auteurs concernés, et assurer la sécurité de la vie et des biens des entreprises et du personnel chinois au Myanmar. »

« Nous suivons de près les derniers développements au Myanmar et nous sommes profondément préoccupés par la sécurité des institutions et du personnel chinois qui ont été touchés », a indiqué Zhao Lijian.

La coopération économique et commerciale entre les deux pays est fondée sur le principe de l’avantage mutuel et des résultats gagnant-gagnant, et elle contribue à stimuler le développement économique et social du Myanmar et à apporter des avantages à la population locale, selon le porte-parole.

Lire aussi : Des manifestants anti-coup d’État du Myanmar se mobilisent devant l’ambassade de Chine

Quelques jours plutôt, la Chine s’est dite « prête à continuer à jouer un rôle constructif dans l’atténuation des tensions au Myanmar », exhortant la communauté internationale à faciliter la médiation diplomatique afin d’atténuer la situation au Myanmar le plus tôt possible.

Zhao a fait ces remarques lors d’une conférence de presse en réponse à une question sur la récente annonce publiée par le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) concernant la question du Myanmar.

Réagissant à l’annonce du Conseil de sécurité des Nations unies consacré au Myanmar, Zhao Lijian a indiqué que la Chine avait participé de manière constructive aux consultations concernées. Elle espère que le message adressé par le CSNU pourra contribuer à atténuer la situation, a-t-il ajouté.

La tâche la plus urgente en ce moment est d’éviter plus de carnage, d’assurer une atténuation de la situation, de renforcer la médiation diplomatique et de promouvoir le dialogue en faveur de la réconciliation, a indiqué le porte-parole.

Zhao Lijian a également exprimé le soutien de la Chine aux efforts d’atténuation déployés par l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) selon la « manière de l’ASEAN » en respectant le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures du Myanmar.