La Chine et la Corée du sud vont installer deux hotlines supplémentaires

par | Mar 3, 2021 | Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et la Corée du Sud sont convenues le 2 mars d’installer deux hotlines supplémentaires, afin de prévenir les incidents et consolider la confiance mutuelle, annoncé le ministère sud-coréen de la Défense.

Le major-général chinois Song Yanchao, directeur adjoint du Bureau de la coopération militaire internationale du ministère de la Défense nationale, a échangé avec Kim Sang-jin, directeur général du bureau de la politique internationale du ministère de la Défense, sur le sujet.

Les ministères de la Défense de la Chine et de la Corée du sud ont signé à cet effet un mémorandum d’entente révisé sur l’établissement des lignes de communication directes entre leurs forces aériennes et marines.

La Chine et la Corée du sud maintiennent actuellement trois lignes de communication directes, une entre leurs ministères de la Défense et deux entre leurs forces aériennes et marines, a précisé le ministère.

Alors que les lignes actuelles sont connectées au commandement de la région nord de la Chine, les nouvelles seront liées au commandement de la région est du pays.

«(Les nouvelles hotlines) aideront à renforcer la communication entre les autorités militaires de la Corée du Sud et de la Chine, ce qui devrait prévenir les affrontements accidentels dans l’air et en mer et consolider la confiance d’un cran», a déclaré le ministère sud-coréen dans un communiqué.

«Cette démarche contribuera également à apaiser les tensions et à instaurer la paix dans la péninsule coréenne et dans la région», a ajouté ce dernier.

Lprsque des avions de combat chinois sont souvent entrés dans la zone d’identification de défense aérienne de la Corée du Sud (KADIZ), la Chine et la Corée du sud ont communiqué à ce sujet via leur hotline militaire.

La Chine et la Corée du sud ont également organisé ce 2 mars la 19ème ronde de discussions de niveau de groupe travail sur la défense pour explorer les moyens de promouvoir la paix dans la péninsule et de stimuler les échanges bilatéraux dans le secteur de la défense.

«Les deux pays ont partagé leurs évaluations de la situation sécuritaire récente dans la péninsule et des questions d’intérêt mutuel, et sont convenus de faire des efforts communs pour faire progresser le processus de paix», a déclaré le ministère sud-coréen.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :