La Chine a connu en 2018 son taux de natalité le plus faible depuis la fondation de la République populaire en 1949.

Selon les données officielles, le taux de natalité s’est situé à 10,94 pour 1000, en retrait par rapport aux 12,43 pour 1000 de 2017. Le nombre de nouveau-nés a reculé en 2018 de 2 millions à 15,23 millions.

La Chine a autorisé en 2016 les couples habitant dans les villes à avoir deux enfants, assouplissant sa politique de l’enfant unique mise en oeuvre en 1979. L’objectif est d’inciter les couples à avoir un second enfant, pour pouvoir retrouver un équilibre face au vieillissement de la population.

Un dialogue politique a eu lieu avertissant que la population chinoise, qui frise les 1,4 milliard d’habitants, risquait de commencer à décroître à partir de 2027.