samedi, juin 15

La Chine lance un plan de valorisation de ses entreprises publiques

Le président Xi Jinping a approuvé un plan triennal visant à renforcer le rôle des entreprises d’État dans l’économie de la Chine, et à l’orienter vers l’innovation et les technologies.

Alors que la Chine fait face aux retombées de la pandémie de coronavirus et à la menace de rupture des relations avec les États-Unis, le gouvernement a décidé de renforcer la notoriété de ses entreprises publiques, malgré les plaintes des partenaires commerciaux.

Le plan d’action des entreprises d’État pour 2020-2022 a été approuvé par la Commission centrale des réformes approfondies, fin juin 2020. Les détails n’ont pas été communiqués, mais cette décision montre la volonté de la Chine de ne pas retirer son soutien au secteur public, malgré les plaintes des États-Unis, de l’Union européenne et du Japon concernant un traitement injuste.

Selon des informations publiées suite à la 14e réunion du Comité central pour l’approfondissement de la réforme, présidée par Xi Jinping, le 30 juin, « les trois prochaines années seront cruciales pour les réformes des entreprises publiques du pays, a indiqué la réunion, soulignant les efforts visant à optimiser la structure et la structure de l’économie publique pour la rendre plus compétitive, innovante, contrôlable, influente et plus résistante aux risques ».

Le prochain plan d’action triennal pour les entreprises publiques (2020-22) devrait accentuel les mesures prises par la Chine, afin d’orienter l’économie vers l’innovation et une croissance de haute qualité axée sur la technologie. Interrogé par le Quotidien du peuple, Li Jin, chercheur en chef à l’Institut de recherche sur les entreprises de Chine à Beijing, a expliqué que « le plan vise à se concentrer davantage sur la réforme et la réorganisation de la propriété mixte améliorera la réglementation sur le capital de l’État ».

Selon les données de la Commission d’administration et de supervision des actifs publics (SASAC, organe qui gère les actifs des entreprises publiques en Chine), plus de 1 000 nouvelles entreprises mixtes ont été ajoutées et plus de 150 milliards de yuans (19,1 milliards d’euros) de capital social ont été introduits via le marché des capitaux et d’autres mesures de financement.

Lire aussi : Baisse de 63% des bénéfices des entreprises publiques

D’après le ministère des Finances, « grâce à la reprise économique que connaît la Chine et à un certain nombre de projets d’investissement importants devant être menés au deuxième trimestre de cette année, les bénéfices des entreprises publiques chinoises ont augmenté de 251,1% en mai sur une base mensuelle ».

Ainsi au cours des cinq premiers mois, les revenus bruts des entreprises publiques en Chine ont atteint 21 840 milliards de yuans (2839,2 milliards d’euros), en baisse de 7,7% sur une base annuelle, par rapport à la baisse de 9,2% enregistrée de janvier à avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *