Sélectionner une page

ECONOMIE

La Chine met en place un programme de développement des infrastructures

Le gouvernement a annoncé la réduction des taxes pour stimuler l’investissement dans le secteur privé et accélérer le développement de nouvelles infrastructures visant à relancer l’économie.

Le ministère des Finances a annoncé dans le même temps l’adoption de mesures à plusieurs volets pour stimuler le financement de la construction d’infrastructures, alors que le gouvernement cherche à restaurer les activités économiques gravement impactées par l’épidémie de nouveau coronavirus.

Le ministère a accéléré le versement de l’allocation de fonds aux gouvernements locaux pour la construction d’infrastructures publiques, dont les routes, les ports et les aéroports, a indiqué Song Qiuling, responsable du ministère.

Il a alloué plus de 250 milliards de yuans (environ 35,2 milliards de dollars) de taxes à l’achat de véhicules, 7 milliards de yuans de frais de construction portuaire et 24 milliards de yuans de fonds de développement pour l’aviation civile plus tôt que prévu.

Plus de 20 milliards de yuans ont été alloués à la China State Railway Group Co., Ltd pour soutenir la reprise des travaux du réseau ferroviaire, selon Mme Song.

A ce jour, le ministère a alloué 1.850 milliards de yuans de nouveaux quotas d’obligations des gouvernements locaux en avance sur le calendrier fixé pour cette année afin de soutenir l’économie et a adopté un large éventail de réductions d’impôts pour assouplir le fardeau des entreprises.

Selon un bilan dressé vendredi, l’émission d’obligations des gouvernements locaux a atteint 1.400 milliards de yuans, représentant 76% des quotas alloués, a noté Mme Song.

Le ministère s’est également engagé à poursuivre ses efforts pour stimuler la participation du capital privé. De plus, les autorités veulent davantage développer la 5G, construire de nouveaux centres de traitement de données ainsi que des «villes intelligentes», dans le cadre d’un programme de développement des infrastructures, a annoncé pour sa part la Commission nationale de développement et de réforme (CNDR).

D’ailleurs, les activités de production ont repris dans un peu plus de 89% des infrastructures majeurs et des projets d’exploitation des ressources naturelles, hors région de Hubei, épicentre de l’épidémie en Chine, a ajouté la commission.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :