lundi, juillet 15

La Chine rattrape son retard de vaccination

Alors que le nombre de personnes vaccinées contre la Covid-19 a augmenté ces dernières semaines en Chine, le pays « rattrape le monde développé » au niveau du rythme de la vaccination, selon l’agence de presse Reuters.

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

Alors que les marchés émergents « prennent du retard » dans la campagne de vaccination, les pays développés sont « en voie de vacciner 92% de sa population cette année », a déclaré Reuters.

L’agence de presse britannique cite les données issues d’une étude sur le suivi de la vaccination dans le monde publiée le 14 mai par la banque suisse UBS.

«Si la Chine conserve son rythme quotidien des dernières semaines, elle aura vacciné 87% de sa population d’ici la fin de l’année», d’après les analystes d’UBS cités par Reuters.

Au total, 406,938 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées en Chine continentale, alors que le pays accélère sa campagne de vaccination, a indiqué lundi la Commission nationale de la santé.

Depuis que l’annonce le 13 mai du premier cas confirmé de Covid-19 en Chine, après plus de trois semaines sans aucun cas, les professionnels des soins et des bénévoles se lancent de nouveau dans la bataille pour contenir les foyers épidémiques.

Le 11 mai, la province de l’Anhui avait signalé sept cas confirmés et sept cas asymptomatiques, tandis que la province du Liaoning comptait 13 cas confirmés et cinq cas asymptomatiques, a-t-on appris des conférences de presse organisées dans les deux provinces. Le Liaoning n’a signalé aucun nouveau cas le 18 mai, tandis que la ville de Lu’an dans l’Anhui a signalé un cas asymptomatique.

Selon le CIIE, «des milliers de professionnels médicaux et de bénévoles locaux ont organisé de grandes campagnes de tests à base d’acide nucléique, de vaccination et d’assistance aux personnes mises en quarantaine».

Les autorités chargées de la prévention et du contrôle des épidémies de l’Anhui ont indiqué que dans le comté de Feixi et la ville voisine de Lu’an, les cas confirmés étaient liés à deux femmes ayant voyagé à Yingkou.

Wei Sheng, expert à l’Université Huazhong des sciences et technologies de Wuhan, dans la province du Hubei, a déclaré  dans un reportage télévisé de la CCTV que l’épidémie avait probablement commencé à la mi-avril et que les autorités étaient toujours à la recherche du premier cas.

«La propagation du virus ayant été bien contenue à Hefei, qui n’a fermé qu’un seul hôtel, la ville a mené une campagne accélérée de vaccination», a annoncé le maire adjoint Wang Wensong. Le district de Yaohai a administré 50 000 doses de vaccin en seulement cinq jours, ont rapporté les autorités locales.

De son côté, Zhang Xiaofeng, directeur adjoint de la Commission de la santé de Hefei, a déclaré que la ville avait été en mesure de fournir 200 000 doses par jour. Le 14 mai, «364 100 personnes avaient déjà été vaccinées. Le stock de vaccins est suffisant pour tous les habitants», a-t-il indiqué en appelant les résidents à ne pas s’inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *