Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré qu’il avait déposé des « déclarations solennelles » auprès des États-Unis pour se plaindre d’un projet de vente aux États-Unis de torpilles avancées à Taïwan, revendiquée par la Chine.

« La Chine s’oppose fermement aux ventes d’armes américaines à Taïwan », a déclaré le porte-parole du ministère Zhao Lijian lors d’un point de presse quotidien dans la capitale chinoise. De plus, le gouvernement s’oppose résolument à ce que les Etats-Unis aient des liens militaires ou toute autre forme de contact officiel avec Taïwan.

Lire aussi : Washington vend des armes à Taïwan

Cette déclaration survient après l’approbation par le Département d’État américain d’un programme de vente d’armes d’une valeur de 180 millions de dollars (162 M€) à Taïwan.

« L’autorité du Parti démocrate progressiste de Taïwan a acheté avec l’argent des contribuables à plusieurs reprises des armes auprès des Etats-Unis. Cela ne fera que saper la paix et la stabilité à travers le détroit de Taïwan et nuire aux intérêts de la population taïwanaise », a-t-il ajouté.