samedi, février 24

Étiquette : vente arme

Les États-Unis approuvent la vente de systèmes de recherche et de poursuite F-16 à Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Les États-Unis approuvent la vente de systèmes de recherche et de poursuite F-16 à Taïwan

Le département d'État américain a approuvé la vente à Taïwan, pour un montant de 500 millions de dollars, de systèmes infrarouges de recherche et de poursuite pour les avions de chasse F-16, ainsi que d'autres équipements, a déclaré le Pentagone mercredi. "La vente proposée de cet équipement et de ce soutien ne modifiera pas l'équilibre militaire de base dans la région", a déclaré le Pentagone dans un communiqué. Cette décision pourrait irriter Pékin, qui a demandé à plusieurs reprises aux États-Unis - le principal fournisseur d'armes de Taïwan - de cesser de vendre des armes à l'île. Le Pentagone a déclaré que le principal contractant serait Lockheed Martin Corp LMT.N , qui fabrique le F-16. Les dépenses militaires de Taïwan (link) augmenteront de 3,5 % en glissement annuel pour att...
De nouvelles ventes d’armes des Etats-Unis à Taiwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

De nouvelles ventes d’armes des Etats-Unis à Taiwan

Le département d'État américain a approuvé la vente potentielle de 428 millions de dollars de pièces d'avion pour Taïwan afin d'aider son armée de l'air à faire face aux jets chinois opérant à proximité de l'île. A la demande du Bureau de représentation économique et culturelle de Taipei aux Etats-Unis, ces ventes visent à reconstruire les stocks de pièces détachées, pièces de matériel non durable et autres consommables pour avions, ainsi que sur une aide à la réparation et au remplacement pour les F-16, C-130, Indigenous Defense Fighter (IDF) et pour d’autres appareils et systèmes d’origine américaine. L'armée de l'air de Taïwan est vieillissante, et n'a pas la capacité à concurrencer celle de la Chine. Pékin considère Taiwan comme sa 23ème province. Depuis début août, lorsque la Ch...
La Chine dénonce une rencontre entre les dirigeants taïwanais et américains
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

La Chine dénonce une rencontre entre les dirigeants taïwanais et américains

La Chine a annoncé qu'elle apportera une "réponse nécessaire" au dialogue politico-militaire prévu entre les États-Unis et Taïwan, revendiquée par la Chine, affirmant qu'elle s'opposait fermement à l'événement. La Chine a été irrité par le soutien accru de l'administration américaine, notamment celle de Donald Trump, à Taïwan. Ce soutien se traduit en partie par les nouvelles ventes d'armes et les visites à Taipei de hauts responsables américains, qui ont mis à rude épreuve les liens déjà difficiles entre la Chine et les Etats-Unis. Lire aussi : La Chine s'insurge contre les ventes d'armes à Taïwan Le département d'État américain a déclaré que le secrétaire d'État adjoint aux affaires politico-militaires, Clarke Cooper, allait prononcer des «remarques virtuelles» lors du dialogue ...
La Chine s’oppose à la vente américaine de drones à Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

La Chine s’oppose à la vente américaine de drones à Taïwan

La Chine a fait part de sa ferme opposition au dernier plan approuvé par le Département d’État américain de vendre des drones MQ-9B à Taïwan, promettant des réactions légitimes et nécessaires pour sauvegarder la souveraineté nationale et les intérêts de sécurité. Cette vente potentiel serait la première de ce type après l'assouplissement par l'administration américaine des restrictions à l'exportation des drones armés en juillet. Lire aussi :  Washington approuve la vente de drones tueurs MQ-9 à Taïwan Wang Wenbin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, (photo ci-contre) a indiqué que la position de la Chine sur la question des ventes d'armes par les Etats-Unis à Taïwan était "cohérente et claire". Selon lui, les ventes d'armes par les Etats-Unis à Taïwan "violent s...
Ventes d’armes à Taïwan: Washington minimise les sanctions chinoises
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Ventes d’armes à Taïwan: Washington minimise les sanctions chinoises

Un responsable américain a minimisé le risque que la Chine mette à exécution ses menaces de sanctionner des groupes de défense américains qui vendent des armes à Taïwan. «Ce n'est pas la première fois que Pékin menace des compagnies américaines de sanctions», a déclaré Clarke Cooper, le responsable des questions de défense du département d'Etat. «Il y a eu des menaces et il y a eu des provocations à ce sujet», a-t-il précisé à quelques journalistes. La Chine a annoncé le 26 octobre des sanctions contre Lockheed Martin et la division de défense de Boeing fabriquant des missiles que Washington a décidé de vendre à Taïwan, territoire que la Chine considère comme l'une de ses provinces. Lire aussi : Vente d'armes à Taïwan : la Chine sanctionne des entités américaines Washington a r...
La Chine s’insurge contre les ventes d’armes à Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

La Chine s’insurge contre les ventes d’armes à Taïwan

Plusieurs représentants du gouvernement chinois ont fait part de leur opposition vis-à-vis de la vente d'arme des Etats-Unis à Taïwan. Les Etats-Unis ont validé un plan de vente des systèmes de missile Harpoon d'une valeur de 2,37 milliards de dollars à Taïwan. Ren Guoqiang, un porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale a fait part de "sa ferme opposition aux ventes d'armes à Taïwan par les Etats-Unis, exhortant la partie américaine à cesser immédiatement les ventes d'armes et tout contact militaire avec l'île". "Le gouvernement américain a une fois de plus approuvé des ventes d'armes à Taïwan, violant gravement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains", a indiqué ce dernier. Lire aussi : Vente d'armes à Taïwan : la Chine s...
Vente d’armes à Taïwan : la Chine sanctionne des entités américaines
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Vente d’armes à Taïwan : la Chine sanctionne des entités américaines

La Chine a décidé d'imposer des sanctions aux entreprises américaines impliquées dans les dernières ventes d'armes à Taïwan ainsi qu'aux individus et entités jouant un "rôle ignoble" dans le processus, comme "mesures nécessaires" pour protéger ses intérêts nationaux, a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. La Chine a annoncé ces sanctions à la suite du projet de vente d'armes à 1,5 milliard d'euros à Taïwan, île revendiquée par la Chine. Les géants de l'armement Lockheed Martin, Boeing Defense et Raytheon figurent parmi les entreprises ciblées. Selon le porte-parole, "comme l'a souligné la Chine à de nombreuses reprises, les ventes d'armes des Etats-Unis à Taïwan violent gravement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints s...
Washington confirme sa vente d’arme à Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Washington confirme sa vente d’arme à Taïwan

Washington a annoncé le 21 octobre avoir approuvé la vente à Taïwan de 135 missiles de défense côtière Slam-ER, ayant une portée suffisante pour atteindre la Chine La vente pour 1 milliard de dollars n'est pas la première entre Taïwan et les Etats-Unis, suscitant la colère de la Chine, qui a indiqué que cette vente "aura un impact majeur dans les relations sino-américaines" Washington considère comme une priorité stratégique de contrer la montée de l'influence de la Chine dans la région. Raison pour laquelle, le gouvernement américain a décidé de vendre à Taïwan des lance-roquettes tactiques pour 436 millions de dollars et des équipements d'imagerie destinés à la reconnaissance aérienne pour 367 millions. L'ensemble de ces engins porte le montant total des transactions approuvées ...
La Chine s’appose au projet américain de vente d’armes à Taïwan
TAIWAN

La Chine s’appose au projet américain de vente d’armes à Taïwan

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré qu'il avait déposé des "déclarations solennelles" auprès des États-Unis pour se plaindre d'un projet de vente aux États-Unis de torpilles avancées à Taïwan, revendiquée par la Chine. "La Chine s'oppose fermement aux ventes d'armes américaines à Taïwan", a déclaré le porte-parole du ministère Zhao Lijian lors d'un point de presse quotidien dans la capitale chinoise. De plus, le gouvernement s'oppose résolument à ce que les Etats-Unis aient des liens militaires ou toute autre forme de contact officiel avec Taïwan. Lire aussi : Washington vend des armes à Taïwan Cette déclaration survient après l'approbation par le Département d’État américain d'un programme de vente d'armes d'une valeur de 180 millions de dollars (162 M€) à Taïw...