Le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Zhang Jun, a appelé à des efforts destinés à ouvrir la porte à une solution politique du conflit en Ukraine.

Les dernières évolutions de la situation en Ukraine montrent que la paix doit être recherchée et défendue par tous. La confrontation entre blocs, l’isolement politique, les sanctions et la pression ne mèneront qu’à une impasse, a-t-il indiqué à l’ONU.

« La tâche à accomplir est de pousser les parties à ouvrir la porte à une solution politique dès que possible, de comprendre les préoccupations légitimes respectives dans les négociations, et de mettre toutes les options viables sur la table », a proposé Zhang Jun lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée à l’Ukraine.

La signature de l’Initiative céréalière de la mer Noire a déjà montré que même dans la situation de conflit, la diplomatie peut aboutir à des résultats et apporter l’espoir, a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité doit profiter pleinement des moyens de médiation conférés par la Charte des Nations Unies et s’en tenir à la bonne direction, celle du cessez-le-feu et des pourparlers de paix. Il devrait prendre des mesures constructives et responsables, afin de réunir les conditions et d’ouvrir un espace pour une solution politique, a-t-il noté.

La Chine travaillera avec tous les pays épris de paix pour continuer à déployer des efforts inlassables afin de désamorcer la situation et de résoudre la crise, a poursuivi Zhang Jun.

« La position de la Chine est cohérente et claire : la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées, les objectifs et principes de la Charte des Nations Unies doivent être observés, les préoccupations légitimes de tous les pays en matière de sécurité doivent être prises au sérieux et tous les efforts visant à la résolution pacifique de la crise doivent être soutenus », a assuré le représentant de la Chine aux Nations Unies.

Rencontre entre Wang Yi et Dmytro Kouleba

Le 22 septembre 2022, le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré à sa demande le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Wang Yi a déclaré que le président Xi Jinping a souligné que la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays devaient être respectées; que les buts et principes de la Charte des Nations Unies devaient être appliqués; que les préoccupations légitimes de toutes les parties en matière de sécurité devaient être prises au sérieux; et que tous les efforts visant à résoudre la crise de manière pacifique devaient être soutenus.

Ces «quatre points» représentent la déclaration la plus officielle de la Chine sur la question de l’Ukraine et sont les lignes directrices fondamentales de l’approche chinoise de cette question.

Wang Yi a salué l’aide et les soins apportés par le gouvernement et le peuple ukrainiens concernant l’évacuation du personnel chinois et notamment des étudiants chinois en Ukraine, « ce qui met en évidence les sentiments amicaux entre les deux peuples ».

Cette année marque le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Ukraine, et la Chine est prête à saisir cette occasion pour planifier la prochaine étape du développement des relations entre les deux pays, en vue de promouvoir l’amitié traditionnelle et de mieux bénéficier aux peuples des deux parties, a indiqué Wang Yi.

De son côté, Dmytro Kouleba a indiqué que l’Ukraine attache de l’importance au statut international et à l’influence considérable de la Chine et s’attend à ce que celle-ci joue un rôle important dans l’atténuation de la crise actuelle.

L’Ukraine est prête à entamer un dialogue et des négociations répondant aux intérêts nationaux, selon le communiqué du ministère chinois des affaires étrangères. Elle a toujours adhéré à la politique d’une seule Chine et a soutenu la Chine dans la défense de sa souveraineté et de son intégrité territoriale, et se réjouit de renforcer les échanges et la coopération avec la Chine dans divers domaines.