mardi, mai 21

La Chine surveille le destroyer américain dans les îles Spratleys

Les autorités chinoise surveillent un destroyer américain  entré en mer de Chine méridionale, zone revendiquée par plusieurs asiatiques.

« L’armée chinoise a suivi et surveillé les mouvements du destroyer américain USS Milius dans les îles Spratleys en mer de Chine méridionale », le 10 avril, a déclaré le commandement du théâtre sud de l’Armée populaire de libération de la Chine dans un communiqué.

De son côté, le ministère chinois de la défense a déclaré le 7 avril qu’il avait une nouvelle fois dû surveiller et repousser le destroyer USS Milius de la marine américaine, qui avait pénétré dans ses eaux territoriales en mer de Chine méridionale, à proximité des îles Paracel.

« Nous demandons fermement aux États-Unis de cesser immédiatement ces actes de provocation, faute de quoi ils devront supporter les graves conséquences d’incidents imprévus », a déclaré un porte-parole du ministère de la défense nationale dans un communiqué.

La marine américaine a déclaré que le destroyer à missiles guidés faisait valoir ses droits et libertés de navigation. « Les revendications maritimes illégales et massives en mer de Chine méridionale constituent une menace sérieuse pour la liberté des mers, y compris les libertés de navigation et de survol, le libre-échange et le commerce sans entrave, ainsi que la liberté des opportunités économiques pour les nations riveraines de la mer de Chine méridionale », a déclaré la 7ème flotte de la marine américaine dans un communiqué.

L’armée américaine opère quotidiennement en mer de Chine méridionale, selon la marine américaine, suscitant la colère de la Chine. La Chine revendique de vastes étendues de la région qui chevauchent les zones économiques exclusives de plusieurs pays, dont les Philippines. Des milliards de dollars d’échanges commerciaux transitent chaque année par cette voie d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *